Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier La Traversée

Thématiques abordées

Arts, littérature et musique
Éthique, éducation, mœurs
Société
Psychologie

Aspects du film analysés

Sens du film
Personnages
Graphisme
Réactions, émotions, point de vue des spectateurs

Mots-clés

migrant migrante migrants
enfant enfants enfance
exil
exode
trafiquants
rétention



La Traversée

Florence Miailhe

  • Indication
    France, 2022, 1h24
  • Genre
    Film d'animation,
  • Public scolaire
  • Format
    20 pages, 210 x 297, 4.80€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

Âgés d’une dizaine d’années, Kyona et Adriel vivent dans le petit village de Novi Varna avec l’insouciance propre à leur jeune âge, au sein d’une famille aimante. Mais un jour, des miliciens attaquent le hameau avec une rare violence: incendies, meurtres, pillages, exactions... La famille n’a plus guère le choix : il faut partir. Rapidement arrêtés à bord du train qui les emmène vers l’ouest, les parents laissent à Kyona le soin conduire de son petit frère à Arcata, où un cousin doit les accueillir. Propulsés seuls sur les chemins de l’exil, sans argent ni repère, les deux enfants vont connaître le sort qui est aujourd’hui bien souvent celui de dizaines de milliers de mineurs non accompagnés qui, comme eux, ont choisi l’exode pour trouver une vie meilleure mais sont finalement tombés sous la coupe de trafiquants puis exploités à diverses fins (travail peu ou non rémunéré, prostitution...). Cette épopée dramatique en forme de voyage initiatique vers l’adolescence s’inscrit dans une époque et des lieux largement indéterminés, une caractéristique qui donne au film une vraie portée universelle. Puisant son inspiration à la fois dans l’actualité tragique des migrants et dans son histoire personnelle — ses grands-parents ont dû fuir Odessa en raison des pogroms antisémites menés dans l’Empire russe au début du 20e siècle tandis que sa mère s’est clandestinement réfugiée en zone libre en 1940 —, Florence Miailhe exprime le vécu de ces deux enfants à travers des images d’une force et d’une beauté époustouflantes. Peintes sur plaques de verre, celles-ci composent autant de tableaux aux contours mouvants et indécis, où la noirceur se fond dans une riche palette de couleurs particulièrement expressives. Ce dossier pédagogique s’adresse aux instituteurs et institutrices de l’enseignement primaire qui verront La Traversée avec leurs élèves de cinquième et sixième années. Il propose plusieurs activités à mener en classe après la projection. Après un travail de reconstitution du récit et une approche des différentes étapes du parcours de Kyona et Adriel, celles-ci ont pour objectifs principaux d’amener les enfants à mettre le film de Florence Miailhe en relation avec l’actualité ou encore à identifier les caractéristiques graphiques des images et à interpréter leur utilisation dans le contexte des différents épisodes.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier