Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Le chant du loup

Prochaines séances

  • 2019-03-25 22:00
  • 2019-03-26 17:15
  • 2019-03-27 18:00
  • 2019-03-28 16:00
  • 2019-03-29 19:45
  • 2019-03-30 22:20
  • 2019-03-31 20:15
  • 2019-04-01 20:15
  • 2019-04-02 12:10
  • 2019-04-02 17:15
  • 2019-04-03 19:45
  • 2019-04-05 22:05
  • 2019-04-06 20:00
  • 2019-04-07 17:45
  • 2019-04-08 18:00
  • 2019-04-09 12:10
  • 2019-04-12 22:00
  • 2019-04-13 20:00
  • 2019-04-15 20:15

Le chant du loup

  • Choisissez une séance
    • Lun. 25 Mars | 22:00
    • Mar. 26 Mars | 17:15
    • Mer. 27 Mars | 18:00
    • Jeu. 28 Mars | 16:00
    • Ven. 29 Mars | 19:45
    • Sam. 30 Mars | 22:20
    • Dim. 31 Mars | 20:15
    • Lun. 01 Avril | 20:15
    • Mar. 02 Avril | 12:10
    • Mar. 02 Avril | 17:15
    • Mer. 03 Avril | 19:45
    • Ven. 05 Avril | 22:05
    • Sam. 06 Avril | 20:00
    • Dim. 07 Avril | 17:45
    • Lun. 08 Avril | 18:00
    • Mar. 09 Avril | 12:10
    • Ven. 12 Avril | 22:00
    • Sam. 13 Avril | 20:00
    • Lun. 15 Avril | 20:15
  • Réalisé par
    Antonin Baudry
  • Interprété par
    François Civil, Omar Sy, Reda Kateb, Mathieu Kassovitz
  • Distributeur
    Alternative
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2018
  • Durée
    1 h 55
  • Version
    Version originale en français
  • Date de sortie
    2019-03-13

Un film de sous-marin français qui tient la comparaison avec À la poursuite d’Octobre rouge, c’est du jamais-vu. Le chant du loup est une réussite bluffante, un film au suspense taraudant, à l’intrigue redoutablement efficace et servi par un casting impeccable. Du grand spectacle intelligent et interpellant

On se méfiait un peu du film. Nous avions peur de voir une odyssée sous-marine qui n'aurait pas été à la hauteur de ses ambitions. Nous avions tort ! Le chant du loup est un récit de grande ampleur, captivant de bout en bout, qui joue avec les codes du genre tout en sachant s’en libérer quand il le faut. Nous sommes happés dès le départ par une scène tendue de récupération en mer de militaires qui viennent de mener une opération extrêmement délicate sur les côtes syriennes. Au centre du sous-marin, outre les décisions suivies à la lettre par le capitaine et son second, il y a cet homme appelé « Chaussette » – réminiscence gentillette d’un bizutage passé – dont la fonction est absolument essentielle : il écoute. Surnommé aussi « l’oreille d’or », ce jeune gars brillant est capable de repérer des distorsions dans le bruit de fond de l’océan et de les attribuer avec succès à un cachalot… ou à un sous-marin ennemi ! Et le film de nous sidérer avec une première manœuvre stupéfiante de réalisme, une tension extrême, des enjeux géopolitiques qui se dessinent.

Tout ceci n’est que le prélude à une opération de plus grande envergure, impliquant des sous-marins nucléaires, sur fond de tension russo-européenne en Finlande. Le casting égrène les noms des acteurs les plus en vue, mais aucun ne tire la couverture à soi, faisant de ce Chant du loup un grand film d’intelligence collective qui, outre les incontournables moments patriotiques (ça se passe chez les militaires après tout), n’hésite pas à questionner les questions de loyauté, d’obéissance, d’expertise et de fiabilité des machines avec un brio jamais démenti.

CATHERINE LEMAIRE, LES GRIGNOUX

 Tweet