Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au film:
Himalaya
d'Eric Valli
France, 1999, 1h44

Le dossier consacré à Himalaya et dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse d'abord aux enseignants et aux animateurs qui verront ce film avec un jeune public (entre neuf et douze ans). Il propose plusieurs animations à mettre en œuvre rapidement après la vision du film.

Travailler sur la représentation de l'Himalaya

Objectif

  • Dégager de grands constats quant aux choix du réalisateur

Méthode

  • Individuellement, rassembler un certain nombre de revues illustrées (magazines de reportage, dépliants touristiques, magazines d'informations), où il est question de l'Himalaya
  • Répartir indistinctement l'ensemble des documents entre les élèves, réunis en petits groupes de travail
  • Au sein de chaque groupe, comparer les images issues des revues avec les images du film, principalement quant au sujet traité (paysages, vie quotidienne des habitants, vie religieuse, architecture, faune, flore, problèmes politiques, expéditions sportives )
  • Définir en quelques mots le contexte dans lequel s'insèrent les images des différentes revues
  • Repérer, distinguer les aspects que l'on retrouve dans Himalaya, l'enfance d'un chef (1)
  • Mettre en commun les résultats des analyses effectuées au sein de chaque groupe, et dégager ensemble quelques constats quant aux choix fondamentaux du réalisateur

Déroulement et commentaire

Comme point de départ à l'activité, on évoquera devant la classe un proverbe sanskrit (2), et l'on demandera aux élèves de s'exprimer sur le contenu de ce message, qui met en exergue l'idée d'un Himalaya fascinant, aux multiples visages :

«Cent ères divines ne suffiraient pas à décrire toutes les merveilles de l'Himalaya».

De là, en effet, il est facile de parvenir à l'idée qu'Eric Valli a forcément privilégié un certain regard, une approche toute personnelle parmi de nombreux autres choix possibles. La sélection la plus évidente est d'ordre géographique le choix du Dolpo, une petite province népalaise à la frontière du Tibet, assez fermée et difficilement accessible (sur les plans géographique et politique) mais il y a dans le film bien d'autres partis pris moins visibles, peu apparents si l'on ne possède de cette région qu'une connaissance sommaire et lointaine. S'ils n'ont de l'Himalaya que la représentation qui en est offerte dans le film, les élèves seront naturellement tentés de l'étendre à l'ensemble de cette vaste région, dont les hauts sommets ne constituent pourtant que la petite partie «mythiquement connue» de l'«iceberg». Nous pensons donc qu'il est important que les enfants prennent conscience de cette dimension-là, en les amenant à replacer le film d'Eric Valli dans un contexte plus large.

A cette fin, on leur demandera de trouver individuellement (à domicile, en bibliothèque, à la librairie, éventuellement dans les agences de voyage ) au moins une revue (spécialisée ou d'information générale) ayant consacré à l'Himalaya un article illustré, et ce quel(s) qu'en soi(en)t le(s) thème(s) développé(s).

Au préalable, on observera avec eux une carte permettant de situer avec précision ce massif montagneux qui, loin de se limiter à la province du Dolpo, s'étend sur plusieurs pays le Népal, mais aussi le Bhoutan, la Chine (le Tibet), le nord de l'Inde, l'Afghanistan, le Pakistan, la Birmanie et le Bangladesh faisant d'est en ouest 2800 kilomètres, et étant large en moyenne de 300 kilomètres entre le Tibet et la plaine déterminée par l'Indus et le Gange, en Inde. Ce petit aperçu fournira autant de clés et de points de repères pour mener sa recherche.

On annoncera ensuite que l'activité consistera à comparer les images trouvées dans les documents avec les images du film. Il s'agira d'abord d'observer attentivement ces images et d'en relever les particularités: que montrent-elles? quel en est le sujet? Parallèlement, on demandera aux élèves de relever à chaque fois dans quel contexte celles-ci s'insèrent. En d'autres termes, de quoi parlent les articles que ces photographies illustrent? de problèmes politiques? de culture? de religion? de vie quotidienne, sociale? de problèmes économiques? de folklore? de tourisme?

De façon à structurer l'exercice, les élèves pourront lui donner un support concret, simplement en répertoriant les données et remarques en trois (ou quatre) colonnes, reprenant successivement:

  • le titre de l'article et de la revue dont il est issu
  • le sujet de la photographie
  • le contexte dans lequel elles apparaissent.
  • éventuellement quelques caractéristiques formelles, si elles s'imposent toutefois par un aspect particulièrement remarquable.

Après cette analyse, qui pourra rester assez sommaire, les élèves seront invités à procéder à la comparaison proprement dite, en déterminant quels aspects (iconiques, mais aussi contextuels), repérés dans les différents documents, on retrouve dans le film d'Eric Valli:

  • quels sont les aspects généraux relevés dans les différentes revues qui y sont le plus présents, ceux qui en sont radicalement absents?
  • dans quel(s) grand(s) type(s) de revues les images du film pourraient-elles se retrouver?
  • d'après cet éventail, peut-on déterminer ce que le réalisateur a voulu privilégier comme regard sur cette région du monde? Quels ont été les critères importants pour lui?
  • quel autre titre pourrait-on donner à son film?


1. En s'aidant du document élaboré à propos de l'image, si l'on a réalisé la deuxième activité préparatoire (qui n'est pas reproduite sur cette page WEB).

2. Langue indo-européenne, qui était la langue sacrée et la langue littéraire de l'Inde ancienne.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier