Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Les Garçons et Guillaume, à table!

Thématiques abordées

Psychologie
Éthique, éducation, mœurs
Société

Aspects du film analysés

Sens du film
Personnages
Mise en scène
Réactions, émotions, point de vue des spectateurs
Jeu, gestuelle

Mots-clés

identité
sexualité
homosexualité
travesti
adolescence




Les Garçons et Guillaume, à table!

de Guillaume Gallienne

  • Indication
    France, 2013, 1h25
  • Genre
    Drame/Comédie, Biographie
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale en français
  • Format
    32 pages, 210 x 297, 6.30€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

Les Garçons et Guillaume, à table ! est une comédie écrite, réalisée et interprétée par Guillaume Gallienne, qui joue en outre deux rôles contrastés, celui de l’enfant et de l’adolescent qu’il a sans doute été (même si le film ne prétend pas à la vérité biographique) et celui de sa propre mère ! Il est vrai que le jeune adolescent est le sujet d’une confusion sexuelle troublante puisqu’il est persuadé d’être une fille, confusion que sa mère entretient par de multiples signes comme le fait de l’appeler « ma chérie… ».
Si le film tire largement parti des effets comiques induits par une telle inversion, il retrace surtout l’évolution complexe de son personnage principal, confronté à un entourage peu compréhensif et bientôt amené à s’interroger sur sa propre identité. En cela, cette situation qui pourrait sembler exceptionnelle pose à tous les spectateurs la question de la formation de l’identité individuelle qui, loin d’être naturelle, est construite à travers des normes sociales qui définissent ce qui est supposé normal pour un garçon et non pour une fille. Le film souligne aussi la part importante de l’imitation dans cette construction, imitation qui est le plus souvent inconsciente — on cherche vaguement à ressembler à tel ou tel adulte qu’on admire — mais qui prend chez Guillaume une forme tout à fait explicite.

Dans une perspective pédagogique, ce film permet donc d’aborder des thématiques importantes sur la formation psychologique des identités individuelles mais également sur la définition sociale des rôles masculins et féminins. Mais le film ne se limite pas à cette seule dimension et se présente avant tout comme une comédie particulièrement réussie.
Le dossier consacré aux Garçons et Guillaume, à table ! aborde successivement ces deux aspects en suggérant plusieurs pistes pour des animations à mener avec des groupes de spectateurs (dans le cadre scolaire ou dans celui de l’éducation permanente) après la projection du film. Des analyses et commentaires permettront en outre d’enrichir les réflexions des uns et des autres.
Pour que les discussions entre spectateurs soient aussi fructueuses que possible notamment pour l’analyse des procédés comiques du film, l’on commencera par une série de consignes d’observation qui pourront être remises aux participants avant la projection.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier