Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page Acheter ce dossier

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au film
Les Garçons et Guillaume, à table!
de Guillaume Gallienne
France, 2013, 1h25

Le dossier consacré aux Garçons et Guillaume, à table ! aborde les différents thèmes en suggérant plusieurs pistes pour des animations à mener avec des groupes de spectateurs (dans le cadre scolaire ou dans celui de l'éducation permanente) après la projection. Pour que les discussions entre spectateurs soient aussi fructueuses que possible notamment pour l'analyse des procédés comiques du film, l'on commencera par une série de consignes d'observation qui pourront être remises aux participants avant la projection.

Avant la projection

Le film de Guillaume Gallienne, Les Garçons et Guillaume, à table! pose sans doute peu de problèmes de compréhension pour un large public (à partir de quinze ans environ). Dans une perspective plus réflexive, il est cependant intéressant d'attirer l'attention des spectateurs, jeunes ou moins jeunes, sur certains éléments qui mériteront, après la projection, une réflexion et une analyse un peu plus approfondies.

Ces éléments relèvent en particulier de la mise en scène qui est perçue, parfois de façon partielle, au cours de la projection mais qui est ensuite rapidement oubliée, l'attention des spectateurs se focalisant plutôt sur les personnages et leur histoire. Si l'on souhaite, notamment dans un cours de français, d'éducation artistique ou cinématographique, mener un travail d'analyse — même sommaire —, il est alors certainement utile de donner aux spectateurs quelques consignes d'observation qui leur permettront de se souvenir plus facilement de ces éléments.

Toutes les consignes d'observation que l'on va proposer ne portent cependant pas sur la «forme» (en particulier sur son aspect de comédie): l'évolution du personnage principal, si elle est très largement explicitée à travers notamment des réflexions personnelles sinon intimes, suscitera sans doute de multiples interrogations chez les spectateurs, et il sera dès lors intéressant de noter de façon plus précise un certain nombre de ces propos.

Enfin, certaines des consignes proposées porteront sur des attitudes, des gestes, des manières d'être qui sont visibles dans le film mais qu'on peut retrouver dans d'autres circonstances de la vie courante: soulignées par le cinéaste et acteur Guillaume Gallienne, ces expressions corporelles, loin d'être naturelles, sont le fruit d'une intériorisation progressive qui intervient relativement tôt et de façon largement inconsciente, et elles méritent de ce fait une réflexion plus explicite.

Déroulement

L'on trouvera dans l'encadré ci-dessous une quinzaine de consignes à distribuer aux spectateurs avant la projection. Chaque spectateur ne recevra qu'une seule consigne, différente en principe de celle de ses voisins (si le groupe comporte plus de membres qu'il n'y a de consignes, certains recevront évidemment une consigne identique).

Chacun aura ainsi quelque chose de spécifique à observer et à analyser. À l'issue de la projection, les différents participants pourront entamer un véritable dialogue où les uns et les autres pourront rendre compte de leurs propres observations. L'expérience montre que ce type de démarche est particulièrement enrichissant puisque chacun témoigne de sa propre vision du film: l'on constate en outre que les observations des uns et des autres se complètent, se croisent ou s'enrichissent même si les consignes de départ portaient sur des éléments filmiques différents.

Les résultats de ces observations seront exploités dans les animations proposées dans la suite de ce dossier [non reproduites sur cette page web].

15 consignes d'observation: Les Garçons et Guillaume, à table!

  • Dans Les Garçons et Guillaume, à table!, on remarque à plusieurs reprises que le personnage principal, Guillaume, est habillé comme sa mère. Pourriez-vous noter l'une ou l'autre de ces circonstances?
  • Dans Les Garçons et Guillaume, à table!, on remarque à plusieurs reprises que le personnage principal a les mêmes gestes que sa mère. Pourriez-vous noter quelques-uns de ces gestes?
  • Dans Les Garçons et Guillaume, à table!, on constate de nombreuses fois que la mère du personnage principal intervient de manière inattendue et fantastique dans une situation dont elle est normalement absente. Prenez note de l'une ou l'autre de ces interventions qui vous paraît particulièrement remarquable, comique ou saugrenue ou même émouvante.
  • Dans Les Garçons et Guillaume, à table!, les relations entre le père et la mère du personnage principal, Guillaume, sont assez étranges: ils semblent ainsi «dialoguer» silencieusement à travers des échanges de regards. Pourriez-vous observer l'un ou l'autre de ces échanges muets?
  • À plusieurs reprises, l'on parle dans Les Garçons et Guillaume, à table! de cheval… souvent de façon anecdotique mais parfois de façon plus appuyée. Essayez de prendre note d'un maximum de ces évocations du thème du cheval.
  • À plusieurs reprises, l'on évoque dans Les Garçons et Guillaume, à table! de façon presque anecdotique l'Angleterre… Au départ, cette évocation semble insignifiante, mais ce thème prendra rapidement de l'importance. Concentrez-vous notamment sur les premières évocations de ce pays.
  • Le film Les Garçons et Guillaume, à table! se déroule dans un milieu manifestement fortuné qui se veut sans doute raffiné et distingué. Pourtant la mère du personnage principal, Guillaume, utilise à plusieurs reprises des expressions crues ou vulgaires. Essayez de noter quelques-unes de ces expressions.
  • Dans Les Garçons et Guillaume, à table! on peut remarquer la répétition de scènes similaires, la répétition de mêmes expériences, ou de mêmes situations sous des formes différentes et parfois contrastées. Essayez de repérer quelques-unes de ces répétitions.
  • Le cinéma utilise des dialogues, des personnages et des objets: si on est attentif, on remarque dans Les Garçons et Guillaume, à table! la reprise à des moments éloignés des mêmes objets ou accessoires. Pourriez-vous repérer l'un ou l'autre de ces objets?
  • Les dialogues dans Les Garçons et Guillaume, à table! se caractérisent par des ruptures de tons (par exemple du sérieux au comique), des réflexions inattendues ou des réactions surprenantes: pourriez-vous noter l'une ou l'autre de ces ruptures au niveau des dialogues?
  • Le film Les Garçons et Guillaume, à table! est une comédie, souvent légère, qui vise à provoquer le rire des spectateurs. On remarque néanmoins des moments plus sérieux qui sont d'ailleurs souvent accompagnés d'une musique assez mélancolique. Essayez de repérer quelques-uns de ces moments.
  • À plusieurs reprises dans Les Garçons et Guillaume, à table! le personnage principal signale que sa mère est très pudique. On remarque néanmoins à l'un ou l'autre moment qu'elle manifeste de la tendresse pour son fils. Essayez de repérer ces quelques moments.
  • Dans Les Garçons et Guillaume, à table! le cinéaste souligne souvent de façon caricaturale les différences entre hommes et femmes, entre attitudes, démarches, postures supposées «viriles» ou au contraire «féminines». Prenez note de quelques-unes de ces différences mises en évidence dans le film.
  • Le film Les Garçons et Guillaume, à table! se déroule en des lieux et à des moments différents. Cinématographiquement, certaines de ces transitions entre séquences sont à la fois remarquables et très visibles. Pourriez-vous noter l'une ou l'autre de ces transitions.?
  • On remarque dans Les Garçons et Guillaume, à table! des propos ou des situations à double sens (souvent avec des connotations sexuelles). Essayez de prendre note de l'un ou l'autre de ces doubles sens.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier