Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos

retour aux actualités

toujours fermés !

13 mars

Il y a un an jour pour jour, nous apposions cette affiche sur les portes de tous nos cinémas, dont celles du Churchill, à Liège. C’est l’un des frères Dardenne (Jean-Pierre, dans le reflet), deux fois lauréat de la Palme d’or au Festival de Cannes, qui a immortalisé le moment. Tout un symbole…

Sans attendre minuit — preuve s’il en faut que nous mesurions le sérieux de la situation et prenions déjà nos responsabilités —, nous pensions fermer pour quelques semaines seulement. Personne n’imaginait à ce moment-là que nos salles allaient plonger dans l’obscurité complète pour une période aussi longue. Du jamais vu depuis la création du cinématographe il y a 125 ans, même durant les deux guerres mondiales...

Durant l’été 2020, lueur d’espoir, nous avons pu tout rallumer brièvement : nos écrans, nos scènes, nos salles (et leur ventilation), nos expositions, nos brasseries. Vous avez été très nombreux à nous faire confiance et à nous témoigner votre soutien en revenant faire la file malgré l’inconfort des consignes très strictes. La limitation de notre capacité d'accueil nous a bien sûr empêchés d’équilibrer nos comptes mais nous étions soulagés de retrouver votre enthousiasme, même derrière les masques !

Cela n’a malheureusement pas suffi à convaincre les autorités de ce pays que nos lieux étaient aussi sûrs que les galeries commerçantes, les magasins de bricolage, de jardinage ou d’ameublement… Vous connaissez la suite de l’histoire : 2ème vague, couvre-feu, reconfinement pour la culture et autres secteurs « non-essentiels ».
Nous en sommes toujours là aujourd’hui, début mars 2021. Nous vous donnons donc une nouvelle fois rendez-vous ce samedi dans le cadre de l’opération #StillstandingforCulture pour dire : STOP, cela suffit !

>> À Liège, nous vous proposons un parcours d'artistes au sein du cinéma Sauvenière
>> À Namur, ce seront des séances éphémères, parcours visuel et sonore au coeur du Caméo

"Quand nous reverrons-nous ? Bientôt, il le faut. Nous voulons retourner dans un cinéma où il n'y a pas de bouton "Pause". Voir, sur un grand écran, un film que nous découvrirons. Assis à côté de quelqu'un que nous ne connaissons pas. Retrouver les promesses que le cinéma a toujours tenues et qui ne disparaîtront jamais."
Thierry FRÉMAUX, directeur de l’Institut Lumière, délégué général du Festival de Cannes.