Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Female pleasure

Prochaines séances

Pas de séances programmées pour ce film dans nos salles pour l'instant.

Female pleasure

  • Choisissez une séance
  • Réalisé par
    Barbara Miller
  • Distributeur
    Celluloid dreams
  • Langue
    anglais, japonais, allemand, français
  • Pays d'origine
    Allemagne, Suisse
  • Année
    2018
  • Durée
    1 h 37
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Type
    Documentaire
  • Date de sortie
    2019-08-28

Le plaisir féminin, vaste sujet… encore tellement tabou ! Son film, Barbara Miller l’envisage comme un plaidoyer pour le droit à l’autodétermination et une sexualité épanouie pour les femmes

Originaire de Somalie, Leyla Hussein vit en Angleterre et milite contre l’excision par la sensibilisation des communautés et des politiques. Militante, Vithika Yadav l’est aussi. En Inde, elle a créé un site internet, une plate-forme de discussion et d’échange traitant de sexualité et d’amour dans un pays où il n’est pas bien vu de tenir ce genre de propos. Deborah Feldman nous raconte quant à elle comment et pourquoi elle a fui sa communauté hassidique new-yorkaise après avoir été mariée et avoir eu un enfant. De même, Doris Wagner nous explique pourquoi elle est sortie du couvent catholique en Allemagne.

En 2014, Rokudenashiko, auteure de manga japonaise et artiste contemporaine, a réalisé un moulage géant de sa vulve installé sur un canoë. Ce qu’elle qualifie de performance lui vaudra d’être inculpée pour « obscénité encourageant des pulsions sexuelles dangereuses ».

#Female pleasure propose le regard croisé de ces cinq femmes qui ont décidé de ne plus se taire. Les expériences qu’elles partagent sont toutes différentes mais se recoupent. Sans être une représentation globale de l’état du monde en matière de sexualité féminine, le film pointe des exemples de voies possibles du changement. Se fait jour un constat : où que l’on soit dans le monde, certaines femmes choisissent, parfois au péril de leur vie, de ne plus subir mais d’agir et d’aider nos sociétés humaines à se libérer des carcans qu’elles se sont elles-mêmes imposés. Ce film traite d’un sujet éminemment politique, celui de se réapproprier notre sexe féminin comme objet de fierté, de plaisir et d’émancipation !

Dans le cadre du cycle de films féministes

Les Grignoux ouvrent un cycle sur la réalité et le vécu des femmes (ou de personnes ayant un vécu de femmes) en collaboration avec les associations féministes liégeoises et namuroises. Le cycle a pour objectif de rassembler ces associations autour de  films qui proposent à un large public de réfléchir (de toute urgence) à ces questions : les violences patriarcales, la précarité subie par les femmes, l’émancipation et l’indépendance des femmes , la sororité et le renforcement, la réappropriation de son corps, de sa sexualité et de ses identités, et d’autres sujets encore…

Nos partenaires : Amnesty International Belgique Francophone/coordination Droits des Femmes & coordination Culture, ASBL Caravane pour la Paix et la Solidarité, Be Cause Toujours, le Centre Louise Michel, CSC Namur-Dinant Femmes/Diversité, le CVFE, le Festival Esperanzah !, Forma EFT, les FPS/Réseau Solidaris Namur et Liège, Vie Féminine Namur et Liège, UNamur/Genre et Diversité 

 Tweet