Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Destroyer

Prochaines séances

  • 2019-03-25 21:45
  • 2019-03-26 19:45
  • 2019-03-26 21:45
  • 2019-03-28 22:05
  • 2019-03-29 14:15
  • 2019-03-30 21:45
  • 2019-04-01 22:15
  • 2019-04-02 12:15
  • 2019-04-03 22:00
  • 2019-04-04 21:30
  • 2019-04-08 22:15
  • 2019-04-09 22:00

Destroyer

  • Choisissez une séance
    • Lun. 25 Mars | 21:45
    • Mar. 26 Mars | 19:45
    • Mar. 26 Mars | 21:45
    • Jeu. 28 Mars | 22:05
    • Ven. 29 Mars | 14:15
    • Sam. 30 Mars | 21:45
    • Lun. 01 Avril | 22:15
    • Mar. 02 Avril | 12:15
    • Mer. 03 Avril | 22:00
    • Jeu. 04 Avril | 21:30
    • Lun. 08 Avril | 22:15
    • Mar. 09 Avril | 22:00
  • Réalisé par
    Karyn Kusama
  • Interprété par
    Nicole Kidman, Toby Kebbell, Tatiana Maslany
  • Distributeur
    The Searchers
  • Langue
    anglais
  • Pays d'origine
    États-Unis
  • Année
    2018
  • Durée
    2 h 03
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-03-13

Dans Destroyer, thriller policier sinistre et solaire, Nicole Kidman campe une détective dans la tourmente (c’est le moins que l’on puisse dire…) et prouve à nouveau qu’elle est l’une des meilleures actrices d’Hollywood

Le film nous transporte dans un Los Angeles poisseux et lugubre, à la rencontre de l’inspectrice Erin Bell (Kidman) alors qu’elle tente difficilement de s’extraire de sa voiture. Pommettes saillantes, yeux vitreux, démarche défaillante, il en faut peu pour comprendre que cette femme traîne derrière elle un passé violent. Erin arrive sur une scène de crime où ses collègues, l’observant avec dédain, lui assènent qu’elle n’a rien à faire là et qu’elle ferait mieux de rentrer prendre soin d’elle, quand bien même elle prétend connaître l’auteur du meurtre. Le corps ensanglanté qui gît au sol est enrouté de billets tâchés d’encore qui lui ont mis la puce à l’oreille. Quelque chose semble remonter à la surface…

A travers une série d’allers-retours entre passé et présent, nous découvrons alors qu’Erin fut infiltrée dans un gang de braqueurs et, vu la décadence physique de son personnage, devinons que cette histoire datant d’il y a seize ans a dû incroyablement mal tourner. Hantée depuis par ces fantômes qui ressurgissent, Erin décide de s’y confronter à nouveau, peu importe la crasse qu’elle va devoir remuer et les coups qu’elle va forcément prendre…

Voilà un film qui ne fait pas dans a dentelle. Calibré comme un pur thriller policier, Destroyer ne fait pas l’impasse sur l’escalade d’une violence ébouriffante — on s’y bastonne, on se tire dessus et, de l’autre côté de l’écran, on a parfois envie de détourner les yeux. Le plus surprenant cependant reste que, derrière cet enchaînement de scènes musclées, deux femmes se partagent les manettes (trois même, si l’on compte la chef-opératrice) : la réalisatrice Karyn Kusama — qui s’incrit ici dans la droite lignée d’une Kathryn Bigelow — et Kidman elle-même, qui livre une performance comparable à celle de Charlize Teron dans Monster : celle d’une anti-héroïne ravagée par la vie et qui retourne au front à grands coups de pieds, une bad cop déterminée, prête à tout pour panser ses plaies et réparer un passé tumultueux.

LES GRIGNOUX

 Tweet