Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film La Brigade

SCOLAIRE

Ce film est disponible également en matinées scolaires à Liège et Namur

Prochaines séances

Pas de séances programmées pour ce film dans nos salles pour l'instant.

La Brigade

  • Réalisé par
    Louis-Julien Petit
  • Interprété par
    Audrey Lamy, François Cluzet
  • Distributeur
    Cinéart
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2021
  • Durée
    1 h 37
  • Version
    Version française
  • Date de sortie
    2022-03-30
  • Récompenses

     

    Prix d'Interprétation Féminine au Festival du Film de Comédie de l'Alpe d'Huez

Emmener le spectateur dans une aventure humaine drôle, juste et émouvante, où la solidarité et le sens des autres se racontent à travers l’art culinaire, c’est le défi que s’est lancé Louis-Julien Petit (Les Invisibles) dans ce deuxième long métrage au duo sympathique campé par Audrey Lamy et François Cluzet

La vie de Cathy Marie (Audrey Lamy) vient de prendre un tournant inattendu. Seconde dans le restaurant de Lina Deletto, une cheffe célèbre pour sa participation à l’émission populaire The Cook, elle claque la porte après une énième prise de bec avec celle-ci. Marre de voir sa cuisine dénaturée par une starlette de bas étage qui ne pense qu’à son audimat ! Désormais au chômage, elle répond à une annonce pour un poste de chef dans un « lieu de charme pour clientèle exigeante » et se retrouve… cantinière dans un foyer pour MENA, des mineurs étrangers non accompagnés qui attendent la régularisation de leurs papiers. Autant dire que c’est une belle claque pour cette artiste des fourneaux habituée à proposer une cuisine gastronomique et à qui on demande maintenant de réchauffer des raviolis en boîte ! Pleine de rancœur, ronchonne à souhait, elle prend bon gré mal gré possession des lieux et de ce nouveau rôle. Mais cuisinière dans un foyer d’accueil pour migrants, ce n’est pas seulement faire à manger, c’est aussi redonner confiance à ces adolescents déracinés. Apprendre à découper des légumes, à lever des filets de poisson ou à assaisonner subtilement une sauce tomate : la confiance peut aussi passer par l’apprentissage de la cuisine.

Louis-Julien Petit est un cinéaste qui aime son public. Il y a dans son film un vrai respect du spectateur et c’est pour cela que ça marche. La Brigade contient tous les éléments qui en font un bon moment de cinéma. Certes, le personnage de Cathy Marie est fait sur mesure pour Audrey Lamy : explosive, râleuse, grande gueule et un peu bimbo. Mais surtout, autour d’elle, il y a une kyrielle de personnages secondaires. Le réalisateur a l’intelligence de les laisser exister et de construire la trame du récit avec eux. Dans cette cuisine, chaque gamin va déposer des petits bouts de son histoire comme autant d’ingrédients qui vont, peu à peu, assaisonner le récit. On ne tombe pas dans la mièvrerie ni dans le pathos. Arrivés en France après des trajets compliqués, ils sont encore soumis à toute une série de contrôles humiliants pour gagner leur droit de séjour. Des contrôles qui vont jusqu’à des analyses de leur squelette pour s’assurer qu’ils n’ont pas menti sur leur âge et ont bien moins de 18 ans.

Sous ses allures de film gentillet, La Brigade dénonce les procédures intrusives et vexatoires auxquelles sont soumis des adolescents à qui leur famille a confié cette mission de réussir ailleurs pour pouvoir venir en aide à ceux et celles restés au pays. Un costume souvent trop grand pour leurs épaules d’enfants, mais qu’ils tentent de porter malgré tout.

Comme il l’avait fait dans Les Invisibles (où il racontait la lutte d’un foyer pour femmes sans-abris), Louis-Julien Petit nous prend par le bout du cœur. Il réveille en nous le côté justicier que l’on éprouve tous un jour ou l’autre face à des situations qui nous révoltent, le tout dans un scénario bien ficelé par une dramaturgie impeccable et des dialogues percutants et pleins d’humour.

Intelligent, nécessaire, divertissant, drôle et pétillant, ce « feel good movie » nous injecte une bonne dose de vitamines pour entamer le printemps !

LAURENCE HOTTART, les Grignoux

Fiche PDF du film

 Tweet