Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Ad astra

Prochaines séances

  • 2019-10-21 12:00
  • 2019-10-21 14:15
  • 2019-10-21 19:45
  • 2019-10-21 19:45
  • 2019-10-22 12:10
  • 2019-10-22 14:00
  • 2019-10-22 22:00
  • 2019-10-24 22:00
  • 2019-10-27 20:15
  • 2019-10-28 21:45

Ad astra

  • Choisissez une séance
    • Lun. 21 Octobre | 12:00
    • Lun. 21 Octobre | 14:15
    • Lun. 21 Octobre | 19:45
    • Lun. 21 Octobre | 19:45
    • Mar. 22 Octobre | 12:10
    • Mar. 22 Octobre | 14:00
    • Mar. 22 Octobre | 22:00
    • Jeu. 24 Octobre | 22:00
    • Dim. 27 Octobre | 20:15
    • Lun. 28 Octobre | 21:45
  • Réalisé par
    James Gray
  • Interprété par
    Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga, Liv Tyler
  • Distributeur
    20th CENTURY FOX FILM BELGE SA
  • Langue
    anglais
  • Pays d'origine
    États-Unis
  • Année
    2019
  • Durée
    1:53
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-09-18
  • Page facebook du film

On l’attendait à Cannes (où il a présenté entre autres Two lovers et La nuit nous appartient), c’est finalement à Venise que sera montré le nouveau film de James Gray, vertigineux thriller spatial porté par Brad Pitt

La part de mystère qui entoure Ad astra ne fait bien évidemment qu’ajouter à notre curiosité. Il faut dire qu’il y a de quoi : l’immense James Gray aux manettes, un thriller spatial avec un petit côté space opera, une planète Terre pas au mieux de sa forme, des courses poursuites en paysage lunaire… Le tout servi par un Brad Pitt en mode réunion de famille intergalactique : il doit retrouver son père (incarné par Tommy Lee Jones) qu’il pensait mort dans une mission spatiale mais qui semble bien vivant, potentiellement en train de commettre des vilenies aux confins du système solaire. Projet pharaonique à gestation lente, c’est peu de dire que les premières images, fascinantes, semblent à la hauteur des attentes sur la qualité du film, dont l’intrigue s’attaque à rien de moins que la place de l’homme dans l’univers.

LES GRIGNOUX

 Tweet