Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Nous finirons ensemble

Prochaines séances

  • 2019-09-04 17:15
  • 2019-09-05 17:15
  • 2019-09-06 17:15
  • 2019-09-07 17:30
  • 2019-09-08 18:00
  • 2019-09-09 20:00

Nous finirons ensemble

  • Choisissez une séance
    • Mer. 04 Septembre | 17:15
    • Jeu. 05 Septembre | 17:15
    • Ven. 06 Septembre | 17:15
    • Sam. 07 Septembre | 17:30
    • Dim. 08 Septembre | 18:00
    • Lun. 09 Septembre | 20:00
  • Réalisé par
    Guillaume Canet
  • Interprété par
    Marion Cotillard, François Cluzet, Pascale Arbillot, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte, Benoît Magimel
  • Distributeur
    Cinéart
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2018
  • Durée
    2 h 15
  • Version
    Version originale en français
  • Date de sortie
    2019-05-01

Après Les petits mouchoirs, la même bande de potes se retrouve, mais les situations des uns et des autres ont bien changé. C’est une réinvention, plutôt qu’une suite, une fine déclinaison sur un même thème : l’amitié, celle qui s’effrite et celle qui se reconstruit

Ils ne se sont pas revus depuis quelques années et la dernière fois, ça a fini en eau de boudin. La mort de Ludo, les vies qui se reconstruisent et quelques vieilles rancœurs les ont tous éloignés.

Max (François Cluzet en dépressif habité), celui qui prêtait sa baraque du Cap-Ferret et payait les additions, d’habitude si généreux, s’est fait laminé par un coup foireux. Ruiné, il est en passe de vendre la maison dans laquelle tant de souvenirs se sont accumulés, à l’insu de Véro, son ex-femme, et de sa nouvelle compagne.

Quand les anciens potos débarquent à l’improviste pour fêter ses 60 ans, l’accueil est froid. Tellement froid que Max, à bout, leur enjoint de quitter les lieux. Aucun, en fait, n’était venu de gaieté de cœur, et il faudra une bonne grosse engueulade générale pour que tous décident, bon an mal an, de passer au moins une soirée ensemble. Et Max de mentir à tous par honte de son échec.

Tout n’est pas rose pour la bande : Marie (Marion Cotillard) se pointe avec son gosse de 7 ans dont elle semble se ficher éperdument ; Éric (Gilles Lellouche), dans le genre parent désinvesti, n’est pas en reste non plus. Devenu réalisateur à succès, il a engagé une horrible nounou pour s’occuper de son nouveau-né et paie aussi Antoine (Laurent Lafitte, clownesque) pour être son assistant/larbin. Vincent (Benoît Magimel) et Isabelle (Pascale Arbillot) sont restés en très bons termes après leur divorce, et Vincent a tenu à amener son compagnon, au grand dam de son fils aîné. Isabelle a gagné avec cette rupture une assurance, une confiance en elle et un sex-appeal qui impressionnent.

Des mensonges et des regrets ravalés traînent dans l’air. Il faudra réapprendre à s’apprécier, retrouver le goût de l’amitié par de petites et grandes choses, créer de nouvelles histoires à raconter aux enfants, à moins que ce ne soit les enfants eux-mêmes qui les vivent…

Sept ans après le succès des Petits mouchoirs, Canet réussit le tour de force de réinventer les destinées de chacun en gardant cette patte qui nous avait tant séduits. Il prend le temps de donner épaisseur à tous ses personnages et on sent qu’il les aime tous profondément, ce qui donne ce côté si sensible à cette épopée de l’intime.

CATHERINE LEMAIRE, LES GRIGNOUX

 Tweet