Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Yao

Enseignant

Ce film est disponible également en matinées scolaires

Prochaines séances

Il n'y a plus de séances pour ce film actuellement dans nos salles

Yao

  • Choisissez une séance
  • Réalisé par
    Philippe Godeau
  • Interprété par
    Omar Sy, Lionel Louis Basse, Fatoumata Diawara
  • Distributeur
    Cinéart
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France, Sénégal
  • Année
    2018
  • Durée
    1 h 44
  • Version
    Version française
  • Conseil des grignoux
    à partir de 8 ans
  • Date de sortie
    2019-03-20

Un acteur connu se retrouve à devoir sillonner les routes du Sénégal flanqué d’un gamin dégourdi. Voici un road-movie attachant porté par un Omar Sy à la recherche de ses racines et tout en sensibilité. À aller voir sans hésiter en famille

Seydou Tall est un acteur reconnu, également auteur d’un premier roman remarqué, racontant ses origines et celles de ses parents, venus du Sénégal. Il veut profiter d’une invitation à Dakar pour découvrir le pays de ses ancêtres dans lequel il n’a jamais mis les pieds et où il est reçu avec honneurs et tapis rouge. Il pourrait fort bien repartir sans avoir quasiment rien vu du Sénégal, s’il ne faisait pas la rencontre opportune de Yao. À 13 ans, Yao n’a pas froid aux yeux. Il vit à Kanel, une petite ville à la frontière de la Mauritanie, va à l’école et est particulièrement dégourdi. Il se trimballe constamment avec le livre de Seydou sous le bras, dont il connaît des passages entiers par cœur. Mâchouillé par une chèvre, trituré à outrance, le livre a été recousu et réécrit, ce qui en fait un objet pour le moins étrange. Sachant que Seydou se rend à Dakar, Yao n’hésite pas à fuguer et à parcourir les quelques centaines de kilomètres qui le séparent de la capitale pour tenter d’obtenir un autographe de son idole. Bientôt, poussé par une grande curiosité pour ce gamin et par une soif de connaître le pays, Seydou se décide à reconduire lui-même Yao chez ses parents. Mais son arrogance et son ignorance de la culture sénégalaise vont lui jouer quelques tours…

Après avoir réalisé des films très « adultes » comme 11.6 ou Le dernier pour la route, Philippe Godeau ose la fable fraternelle avec cette amitié sincère entre un acteur un peu largué et un gamin qui sait ce qu'il veut. Bien sûr, on pourra taxer le film de gentillesse et lui reprocher un caractère un peu trop lisse. Mais on aurait tort de le bouder. Yao ne tombe jamais dans les clichés exotiques, et cherche au contraire à allier la simplicité du récit avec un regard singulier sur le pays qu’il sillonne de long en large. Son personnage principal est réellement touchant : Seydou Tall est un homme qui ne sait pas trop où il va ni d’où il vient. Il vit ballotté par le vent et va retrouver progressivement ses racines, s’ouvrir et prendre la lumière. Omar Sy se distingue par sa sincérité, sa grande implication, loin de ses derniers rôles parfois cabotins. Mais le jeune Lionel Louis Basse, qui interprète Yao, lui vole presque la vedette, avec son bagou et sa désinvolture, son franc-parler et sa gouaillerie. Débordant de valeurs positives et d’aventures, Yao est un conte généreux et plein d’humour, à voir en famille avec ses enfants, à partir de 8-9 ans.

LES GRIGNOUX

 Tweet