Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Premières vacances

Prochaines séances

  • 2019-01-20 16:00
  • 2019-01-21 12:00
  • 2019-01-22 14:15
  • 2019-01-23 16:30
  • 2019-01-24 18:15
  • 2019-01-25 16:15
  • 2019-01-29 18:15

Premières vacances

  • Choisissez une séance
    • Dim. 20 Janvier | 16:00
    • Lun. 21 Janvier | 12:00
    • Mar. 22 Janvier | 14:15
    • Mer. 23 Janvier | 16:30
    • Jeu. 24 Janvier | 18:15
    • Ven. 25 Janvier | 16:15
    • Mar. 29 Janvier | 18:15
  • Réalisé par
    Patrick Cassir
  • Interprété par
    Camille Chamoux, Jonathan Cohen, Camille Cottin.
  • Distributeur
    Athena Films
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2018
  • Durée
    1h42
  • Version
    Version originale en français
  • Date de sortie
    2019-01-02

Une comédie enjouée et un brin vacharde qui évoque les affres des premières pérégrinations en couple

Tout a été très vite. Marion et Ben se sont rencontrés sur Tinder. Elle évolue dans l’intimité bordélique d’un groupe d’amis bien décidés à éviter toute forme de normalité domestique ; quant à Ben, installé dans une configuration architecturale qui l’immerge dans une grande proximité avec sa mère et sa sœur, il cultive la prévisibilité comme un art de vivre. Leur première rencontre aura du relief. Marion jongle avec un second degré que Ben capte difficilement. Et c’est avec un réel sérieux qu’il déballe sa petite pharmacie portative histoire d’avoir un temps d’avance sur la maladie. Il travaille dans le commerce. Elle dessine au gré de sa fantaisie. Mais cela ne les empêche pas d’avoir une attirance mutuelle. Ils feront l’amour dans l’escalier pour ne pas réveiller les colocataires de Marion. Et clôtureront leurs ébats en prenant un bol d’air frais sur les toits de Paris.

Perturbé, médusé et un brin amoureux, Ben lui propose de partir en vacances. Il va toujours au même endroit depuis trente-sept ans : Biarritz. Pas de chance, Marion a déjà planifié une escapade avec ses potes à Beyrouth. Mais à l’instar des grands sorciers de la politique belge, ils vont trouver un compromis. Un territoire situé à mi-distance entre le Liban et la côte basque… La Bulgarie !

Très vite nous allons nous rendre compte qu’il y a plusieurs manières de savourer cette destination balkanique. On peut parier sur l’improvisation, fuir les chemins balisés par TripAdvisor, se fondre sans compromis dans le « local », vivre l’inconfort comme une plus-value… Et pourquoi ne pas être disponible pour des expériences de vie communautaire où l’on partage un retour aux sources, privilégie une existence en harmonie avec la nature.

Pourtant, même avec toute la bonne volonté du monde, Ben en aura vite marre de « chier derrière les arbres ». Il n’est pas tout à fait adapté à la splendeur des parcs naturels. Il préfère absorber les propositions consuméristes d’un all inclusive. Piscine, immobilité sous le soleil, nourriture abondante mais peu inspirée, prévisibilité à tous les étages… Bref un enfer pour la vibrionnante Marion. Ils se rendront vite compte que les vacances, c’est la pire épreuve pour un couple…

Le réalisateur a eu la bonne idée de ne pas choisir son camp et n’a pas chargé inutilement nos deux tourtereaux dans leur première expérience de vie commune. Tous deux sont de bonne volonté. Mais il est parfois difficile de lutter contre des habitudes culturelles solidement chevillées au corps.

Et le spectateur d’espérer tout au long du film que ces deux-là continueront de faire un bout de chemin ensemble pour le meilleur et pour le pire.

DANY HABRAN, LES GRIGNOUX

 Tweet