Medias
Journal & grilles Appli mobile Newsletters Galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film May December

Prochaines séances

  • 2024-02-21 12:00
  • 2024-02-22 12:00
  • 2024-02-23 17:15
  • 2024-02-27 12:00
  • 2024-03-04 18:15

May December

  • Choisissez une séance
    • Mer. 21 Février | 12:00
    • Jeu. 22 Février | 12:00
    • Ven. 23 Février | 17:15
    • Mar. 27 Février | 12:00
    • Lun. 04 Mars | 18:15
  • Réalisé par
    Todd Haynes
  • Interprété par
    Natalie Portman, Julianne Moore, Charles Melton
  • Distributeur
    The Searchers
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    Etats-Unis
  • Année
    2023
  • Durée
    01 h 57
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Type
    Drame
  • Date de sortie
    2024-01-24

Natalie Portman et Julianne Moore sont fascinantes dans le nouveau film de Todd Haynes. Encore une fois, le réalisateur du somptueux Carol sonde le trouble d’une relation entre deux femmes, mais ce trouble-ci n’a rien de romantique, il est plutôt de l’ordre de l’impénétrable et du vénéneux. Terriblement envoûtant… et présenté en compétition au Festival de Cannes

Elizabeth Berry (Portman) est une actrice de télévision célèbre qui débarque dans le Sud des États-Unis pour rencontrer Gracie Aterton-Yoo (Moore) qu’elle va bientôt incarner à l’écran et dont la vie sentimentale a enflammé la presse à scandale et passionné le pays vingt ans plus tôt. Cette ancienne prof défraya la chronique suite à la révélation de la relation qu’elle entretenait avec l’un de ses élèves mineurs. Ayant depuis purgé une peine de prison et fondé une famille avec son jeune amant, Gracie mène une vie douce dans sa belle maison, préparant le départ de ses derniers enfants à l’université. Mais l’arrivée d’Elizabeth va progressivement semer le trouble dans cette dynamique familiale…

La réussite du film, l’obsession qu’il suscite tiennent presque entièrement dans la part de mystère qu’il construit entre ses deux protagonistes principales, toujours fuyantes et insaisissables. Quelles sont les réelles intentions d’Elizabeth dans la poursuite d’un tel mimétisme avec son modèle ? N’aurait-elle pas d’autres motivations cachées derrière cette manière sournoise de questionner et remuer le passé ? Quant à Gracie, pourquoi semble-t-elle mener un double jeu ? Saisit-elle mieux que nous la dualité de son invitée, ou bien est-elle aussi naïve qu’elle le prétend ? Quel plaisir d’observer ces deux grandes actrices, héritières des héroïnes de l’âge d’or du cinéma hollywoodien et du glamour à l’américaine, jouer cette partition pleine d’ambiguïté !

La question qui sous-tend toute la mise en scène du cinéaste est celle du voyeurisme et de la fascination. Fascination pour un fait divers qui défraya la chronique dans les années 1990, pour cette normalité de façade sous laquelle se dissimule l’une des plus grandes transgressions. Mais aussi fascination qu’inspire l’aura d’une actrice quand elle débarque dans un quotidien et qu’elle le bouscule par sa simple présence, présence de chair dissonante dans un monde qui n'a pu, jusque-là, que l’admirer sur écran ou papier glacé. Cet envoûtement, c’est aussi celui que le cinéma fabrique, faisant de ses héroïnes des mythes et de ses actrices des icônes dont il renouvelle le prestige, film après film. Et ça, Todd Haynes, sondant la part de mystère et d’inquiétude que ces comédiennes véhiculent, l’a décidément bien compris !

ALICIA DEL PUPPO, les Grignoux

Fiche PDF du film