Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Le Pire voisin au monde

Prochaines séances

  • 2023-02-15 12:10
  • 2023-02-15 14:15
  • 2023-02-15 20:00
  • 2023-02-15 20:15
  • 2023-02-16 12:00
  • 2023-02-16 12:00
  • 2023-02-16 14:00
  • 2023-02-16 17:30
  • 2023-02-17 12:15
  • 2023-02-17 13:45
  • 2023-02-17 20:00
  • 2023-02-17 20:30
  • 2023-02-18 16:15
  • 2023-02-18 17:30
  • 2023-02-18 20:45
  • 2023-02-18 20:45
  • 2023-02-19 17:30
  • 2023-02-19 20:00
  • 2023-02-20 11:30
  • 2023-02-20 16:30
  • 2023-02-20 20:00
  • 2023-02-21 17:30
  • 2023-02-21 19:45
  • 2023-02-22 18:15
  • 2023-02-22 20:15
  • 2023-02-23 13:45
  • 2023-02-23 17:15
  • 2023-02-23 20:15
  • 2023-02-24 12:15
  • 2023-02-24 17:45
  • 2023-02-24 19:30
  • 2023-02-24 20:30
  • 2023-02-25 12:00
  • 2023-02-25 17:30
  • 2023-02-25 20:30
  • 2023-02-26 17:45
  • 2023-02-26 20:30
  • 2023-02-27 11:30
  • 2023-02-27 12:00
  • 2023-02-27 17:30
  • 2023-02-27 20:00
  • 2023-02-28 12:00
  • 2023-02-28 17:30
  • 2023-02-28 19:45
  • 2023-03-01 11:45
  • 2023-03-01 17:15
  • 2023-03-01 20:00
  • 2023-03-02 12:00
  • 2023-03-02 19:45
  • 2023-03-02 20:30
  • 2023-03-03 12:00
  • 2023-03-03 15:30
  • 2023-03-03 18:00
  • 2023-03-03 20:30
  • 2023-03-04 12:00
  • 2023-03-04 17:15
  • 2023-03-04 20:15
  • 2023-03-05 15:45
  • 2023-03-05 17:30
  • 2023-03-05 18:00
  • 2023-03-06 12:15
  • 2023-03-06 14:15
  • 2023-03-06 17:15
  • 2023-03-06 20:00
  • 2023-03-07 12:00
  • 2023-03-07 12:15
  • 2023-03-07 17:00
  • 2023-03-07 18:00
  • 2023-03-07 20:30

Le Pire voisin au monde

  • Titre original
    A Man Called Otto
  • Réalisé par
    Marc Forster
  • Interprété par
    Tom Hanks
  • Distributeur
    Sony Pictures Releasing (SPR)
  • Langue
    Anglais
  • Pays d'origine
    US
  • Année
    2023
  • Durée
    02 h 06
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2023-02-15

Après le film suédois A Man Called Ove sorti en 2016, lui-même adapté du best-seller de Fredrik Backman publié sous le titre Vieux, râleur et suicidaire : la vie selon Ove, voici désormais la version américaine de ce récit qui a charmé le grand public. C’est Tom Hanks qui reprend le rôle de ce vieil homme acariâtre et ce n’est pas pour nous déplaire !

Depuis la mort de sa femme Sonya, Otto est devenu grincheux et dépressif. Il se sent vieux et n’attend plus qu’une seule chose : la mort. Renvoyé de son emploi, il erre sans but, surveille le quartier et se brouille avec ses voisins. C’est alors que l’arrivée d’une nouvelle famille, avec notamment deux petites filles, va bouleverser son quotidien…

Remake d’un film suédois, Le Pire Voisin au monde américanise son propos et le rend un peu plus moderne – on y est plus connecté et attentif à l’inclusivité. Le héros, lui, y est toujours aussi misanthrope, aussi désagréable avec son prochain, et aucune parole ni aucun geste ne trouve grâce à ses yeux. Pourtant, derrière cet air renfrogné et circonspect, ce sourcil continuellement relevé, à l’affut du prochain reproche qu’il pourra adresser à son voisinage, se dissimule – vous vous en doutez – un cœur tendre, une carapace bien plus molle qu’il ne veut la laisser paraître.

Comme dans le film original, le récit est parsemé de flashbacks, entrouvrant une fenêtre sur la jeunesse d’Otto (dont le personnage jeune est incarné par Truman Hanks, le propre fils de Tom), sa rencontre avec Sonya, ses bizarreries déjà existantes sans être alors problématiques qui viennent éclairer la nature du personnage. Et c’est ainsi que progressivement, le film semble lui aussi, tout comme son héros, nous révéler ses multiples strates. Sous l’horizon du feel good movie comique et attendrissant, on découvre un conte philosophique, qui délivre un message honnête sur les dommages de l’individualisme contemporain auquel il oppose la camaraderie des gens ordinaires, le réconfort qu’on recueille parfois auprès de ceux qui nous entourent. On pense tout au long du film à ces personnages d’hommes bourrus incarnés par Jack Nicholson au début des années 2000, Melvill Udall dans Pour le pire et pour le meilleur, ou Warren Schmidt dans Monsieur Schmidt. Et on ne peut que se réjouir de voir Tom Hanks endosser ce type de rôle !

LES GRIGNOUX

Fiche PDF du film