Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Coma

Prochaines séances

  • 2023-01-28 21:45
  • 2023-01-30 12:00
  • 2023-02-01 13:45
  • 2023-02-03 18:15
  • 2023-02-04 18:00
  • 2023-02-06 16:45
  • 2023-02-07 12:15

Coma

  • Choisissez une séance
    • Sam. 28 Janvier | 21:45
    • Lun. 30 Janvier | 12:00
    • Mer. 01 Février | 13:45
    • Ven. 03 Février | 18:15
    • Sam. 04 Février | 18:00
    • Lun. 06 Février | 16:45
    • Mar. 07 Février | 12:15
  • Réalisé par
    Bertrand Bonello
  • Interprété par
    Louise Labeque, Julia Faure
  • Distributeur
    !Celluloid dreams / Inconnu / Nouveau
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2022
  • Durée
    1 h 20
  • Version
    Version française
  • Date de sortie
    2023-01-11

Dans un geste de cinéaste fascinant, Bertrand Bonello (Saint Laurent, L’Apollonide, souvenirs de la maison close) prend le pouls de notre époque flippante et se connecte aux pensées d’une adolescente désorientée

Une adolescente a un pouvoir : celui de nous faire entrer dans ses rêves, mais aussi dans ses cauchemars. Enfermée dans sa chambre, son seul rapport au monde extérieur est virtuel. Elle navigue entre fiction et réalité, guidée par une youtubeuse inquiétante et mystérieuse, Patricia Coma… Dans une proposition de cinéma audacieuse, plus proche du poème que de la fiction, Bertrand Bonello parle de l’adolescence en souffrance à travers l'histoire d'une jeune fille recluse dans sa chambre. Le film fait clairement écho à la pandémie de Covid durant laquelle le monde extérieur était devenu inaccessible. Une période traumatisante, d’autant plus pour la jeunesse alors en pleine phase de découverte de la vie. De cette période, Bertrand Bonello propose une lecture pertinente par la seule force de la poésie qui nous emmène au-delà des discours, directement dans le ressenti. Le cinéaste a tourné son film dans des conditions modestes, de manière volontairement alternative et légère.

Coma est un geste artistique dont l’immédiateté ne pouvait clairement pas s’accommoder de la lenteur (et de la lourdeur) d’une production de cinéma classique. Son film avance par petits blocs de séquences autonomes, des extraits de la chaîne Youtube de Coma, une discussion entre amies sur Zoom ou encore… des poupées Barbie animées en 3D. À travers tous ces dispositifs formels et narratifs étonnants, le film entrecroise des sensations qui s’opposent, anxiogènes et légères, sensibles et cauchemardesques, drôles et graves. Leur télescopage constant crée un objet bouillonnant auquel on s’accroche sans difficulté, tant il est en permanence inventif et n’a pas le temps de faire du surplace. Coma est une sorte de laboratoire en forme de réflexion sur les angoisses d’une époque ballotée entre la peur de la réalité et le refuge aveuglant du virtuel. Il aborde tout bonnement notre rapport complexe au monde et notre connexion aux autres, réels comme imaginaires, présents comme absents.

NICOLAS BRUYELLE, les Grignoux

Fiche PDF du film