Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Cet été-là

Prochaines séances

  • 2023-01-28 18:30
  • 2023-01-29 15:45
  • 2023-01-29 20:30
  • 2023-01-30 14:00
  • 2023-01-30 16:20
  • 2023-01-30 18:00
  • 2023-01-31 12:00
  • 2023-01-31 12:00
  • 2023-01-31 17:00
  • 2023-01-31 18:30
  • 2023-02-01 12:00
  • 2023-02-02 14:15
  • 2023-02-02 17:45
  • 2023-02-03 16:15
  • 2023-02-03 16:15
  • 2023-02-04 12:00
  • 2023-02-04 18:00
  • 2023-02-06 12:15
  • 2023-02-06 16:15
  • 2023-02-07 12:00
  • 2023-02-07 15:45

Cet été-là

  • Choisissez une séance
    • Sam. 28 Janvier | 18:30
    • Dim. 29 Janvier | 15:45
    • Dim. 29 Janvier | 20:30
    • Lun. 30 Janvier | 14:00
    • Lun. 30 Janvier | 16:20
    • Lun. 30 Janvier | 18:00
    • Mar. 31 Janvier | 12:00
    • Mar. 31 Janvier | 12:00
    • Mar. 31 Janvier | 17:00
    • Mar. 31 Janvier | 18:30
    • Mer. 01 Février | 12:00
    • Jeu. 02 Février | 14:15
    • Jeu. 02 Février | 17:45
    • Ven. 03 Février | 16:15
    • Ven. 03 Février | 16:15
    • Sam. 04 Février | 12:00
    • Sam. 04 Février | 18:00
    • Lun. 06 Février | 12:15
    • Lun. 06 Février | 16:15
    • Mar. 07 Février | 12:00
    • Mar. 07 Février | 15:45
  • Réalisé par
    Éric Lartigau
  • Interprété par
    Rose Pou Pellicer, Juliette Havelange, Marina Foïs, Gael García Bernal
  • Distributeur
    O brother
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2022
  • Durée
    1 h 39
  • Version
    Version française
  • Date de sortie
    2023-01-04

Le réalisateur de La Famille Bélier, Éric Lartigau, adapte la B.D. des cousines Tamaki très remarquée à sa publication en 2014. Récit d’apprentissage tout en finesse où, le temps d’un été, une fillette de 11 ans voit son quotidien se fissurer et son enfance doucement lui échapper…

Dune a 11 ans. Depuis toujours, chaque été, elle traverse la France avec ses parents pour passer les vacances dans leur vieille maison des Landes. Là-bas, Mathilde, 9 ans, l’attend de pied ferme. Une amitié sans faille. Mais cet été-là ne sera pas un été comme les autres... L’année dernière, Dune et ses parents ne sont pas venus. On ne lui a pas dit pourquoi, mais elle sent que quelque chose a changé. Sa mère si distante, les disputes des parents, Mathilde qui tarde à grandir, l’odeur des pins entêtante, le sable qui n’est plus si doux, les films d’horreur ridicules, les amours des grands ados du coin, tout met Dune en alerte. Elle veut comprendre, savoir. Cet été-là, Dune va grandir. Cet été-là s’inscrit dans la catégorie des coming of age movies, relatant le passage de l’enfance à l’adolescence, ce moment charnière d’une vie où l’on grandit subitement, où le regard que l’on porte sur le monde s’alourdit soudainement. C’est à travers le regard de Dune que nous rentrons dans cette histoire. Celle-ci a pris l’habitude de filmer son quotidien et le raconte avec sa voix enfantine, sa vision drôle et naïve du monde qui transforme tout ce qui l’entoure en données plus ou moins cocasses — ainsi, le sexe oral, dans la tête de Dune, se dit d’une personne qui parle énormément de sexe. Cette légère altération du sens des choses vues à travers les yeux de cette petite fille gentiment politiquement incorrect rend le film mignon et adorable.

Éric Lartigau s’inspire de la B.D. pour croquer les personnages à gros traits tout en leur laissant le juste dosage de nuances pour éviter de les faire vaciller dans la caricature. Les parents de Dune sont interprétés par Marina Foïs et Gael García Bernal, l’acteur mexicain qu’il est plaisant de retrouver dans un film français, tandis que la mère de Mathilde est jouée par Chiara Mastroianni. Cet été-là, Dune saisit aussi les secrets que les adultes gardent pour eux, mais qui, même dans le silence, se répercutent sur les enfants. Elle prend aussi de grandes décisions, veut fuir, partir pour toujours, mais cherchent juste dans le fond à sortir sa mère de sa torpeur, elle qui cette année a perdu son odorat et son travail. Sous la lumière de l’été, le sable qui gratte et les néons de la fête foraine, se joue peut-être un drame. Un drame qui échappe à la vue des enfants, mais qu’une caméra et quelques miettes de maturité supplémentaires pourront sans doute capter… Plus qu’un film familial, Éric Lartigau signe un film sur la famille, une comédie dramatique lumineuse pour adultes et grands adolescents.

ALICIA DEL PUPPO, les Grignoux

Fiche PDF du film