Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Mes frères et moi

Prochaines séances

  • 2022-01-22 12:00
  • 2022-01-22 17:45
  • 2022-01-23 13:30
  • 2022-01-23 13:45
  • 2022-01-24 14:15
  • 2022-01-24 16:00
  • 2022-01-25 14:00
  • 2022-01-25 14:00
  • 2022-01-26 12:10
  • 2022-01-27 12:00
  • 2022-01-28 17:00
  • 2022-01-29 13:45
  • 2022-01-30 17:00
  • 2022-01-31 16:30
  • 2022-02-01 14:15
  • 2022-02-02 16:15
  • 2022-02-03 14:30
  • 2022-02-04 18:00
  • 2022-02-05 15:15
  • 2022-02-06 18:15
  • 2022-02-08 16:00

Mes frères et moi

  • Choisissez une séance
    • Sam. 22 Janvier | 12:00
    • Sam. 22 Janvier | 17:45
    • Dim. 23 Janvier | 13:30
    • Dim. 23 Janvier | 13:45
    • Lun. 24 Janvier | 14:15
    • Lun. 24 Janvier | 16:00
    • Mar. 25 Janvier | 14:00
    • Mar. 25 Janvier | 14:00
    • Mer. 26 Janvier | 12:10
    • Jeu. 27 Janvier | 12:00
    • Ven. 28 Janvier | 17:00
    • Sam. 29 Janvier | 13:45
    • Dim. 30 Janvier | 17:00
    • Lun. 31 Janvier | 16:30
    • Mar. 01 Février | 14:15
    • Mer. 02 Février | 16:15
    • Jeu. 03 Février | 14:30
    • Ven. 04 Février | 18:00
    • Sam. 05 Février | 15:15
    • Dim. 06 Février | 18:15
    • Mar. 08 Février | 16:00
  • Réalisé par
    Yohan Manca
  • Interprété par
    Maël Rouin Berrandou, Judith Chemla, Dali Benssalah, Sofian Khammes, Moncef Farfar
  • Distributeur
    September Film
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2022
  • Durée
    1 h 48
  • Version
    Version française
  • Type
    Drame
  • Date de sortie
    2022-01-05

La misère serait-elle moins pénible au soleil ? C’est en tous cas l’impression que laisse ce conte estival inscrit au cœur d’une cité méditerranéenne indéfinie et sélectionné dans la section Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes

L’histoire est celle de Nour, un jeune adolescent orphelin de père qui occupe un petit appartement défraîchi avec ses trois frères aînés et une mère plongée dans le coma. Pour lui, les vacances ont mal commencé. Condamné à des travaux d’intérêt général, il est assigné à repeindre les murs d’un couloir de son collège. Or cette corvée va précisément devenir pour lui l’occasion de rencontrer son destin : d’une classe sourdent quelques notes qui l’attirent instinctivement vers la porte du local où Sarah, une jeune professeure, initie des adolescents au chant lyrique, un genre dont la mère de Nour lui a transmis la passion en écoutant inlassablement l’œuvre de Luciano Pavarotti. Grâce à leur rencontre fortuite, le chant de l’artiste, véritable marqueur d’un lien enfoui entre Nour, ses frères et leur mère mourante, va ouvrir au jeune garçon un nouvel horizon et devenir le moteur de son émancipation.

Assister aux cours de Sarah dans la clandestinité n’est évidemment pas chose facile pour Nour. Rapidement démasqué par le travailleur social qui supervise l’accomplissement des peines d’intérêt général, il doit aussi composer avec les réactions de ses frères : Mo, occupé à jouer les gigolos auprès des touristes étrangères ; Eddy, tête brûlée impliqué dans de petits trafics et toujours prêt à sortir de ses gonds ; et enfin l’aîné, Abel, figure paternelle qui cherche maladroitement le meilleur pour ses frères… Et en cette période particulièrement difficile où tous peinent à trouver les moyens de survivre et d’éviter une hospitalisation forcée de leur mère, les trois jeunes gens voient d’un mauvais œil l’implication corps et âme de Nour dans une activité qu’ils considèrent comme futile…

Librement inspiré de la pièce de théâtre Pourquoi mes frères et moi on est parti…, de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre, Mes frères et moi suit donc le parcours souvent chaotique de ces quatre frères à la forte personnalité, mais tous profondément soudés autour de leur mère en fin de vie. Avec leurs travers, leurs qualités humaines, leur spontanéité et l’énergie enthousiaste qui les porte, Nour, Mo, Eddy et Abel nous apprennent avec humour et de façon très touchante combien une histoire compliquée n’est pas forcément synonyme de morosité, d’inertie ou de désespérance.

Un film lumineux et optimiste qui se clôt sur un spectacle dont on vous laisse deviner la tonalité…

 

LES GRIGNOUX

Fiche PDF du film

 Tweet