Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film En attendant Bojangles

SCOLAIRE

Ce film est disponible également en matinées scolaires à Liège

Prochaines séances

Pas de séances programmées pour ce film dans nos salles pour l'instant.

En attendant Bojangles

  • Réalisé par
    Régis Roinsard
  • Interprété par
    Virginie Efira, Romain Duris, Grégory Gadebois, Solan Machado-Graner
  • Distributeur
    Belga Films
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2020
  • Durée
    2 h 04
  • Version
    Version française
  • Type
    Drame
  • Date de sortie
    2022-01-05

Régis Roinsard, le réalisateur de Populaire, revisite à nouveau les années 1960 en contant la folle histoire d’amour de Camille et Georges, couple extravagant prêt à tout pour s’évader du quotidien et faire de la vie une fête permanente

La Riviera en 1958. Une réception mondaine rassemble une foule élégante, ostensiblement vaniteuse, même légèrement grotesque. Parmi les invités, il y a Georges (Romain Duris), qui fanfaronne, raconte des histoires improbables à un public badaud, heureux de boire ses paroles. Puis il y a Camille (Virginie Efira), seule sur la piste de danse, se déhanchant dans sa parure espagnole et attirant tous les regards. Très vite, ces deux-là se rencontrent, se reconnaissent et choisissent de faire leur vie ensemble. Ils partagent ce goût prononcé pour la fantaisie, ce refus ultime du quotidien, et surtout cet appétit insatiable pour la fête et la danse. Ensemble, ils ont un fils, Gary, à qui ils transmettent cette habileté à transformer le monde en un terrain fertile et gigantesque pour l’imagination. La réalité a pour eux bien moins d’intérêt que les histoires qu’ils s’inventent.

Mais la France des sixties, quoique plus amusante que l’époque actuelle, suppose tout de même son lot de responsabilités, et ce train de vie fantasque finit par se heurter à quelques obstacles… Peut-on éternellement repousser les limites de l’enchantement ? Et si Camille n’y parvenait pas, Georges et Gary auraient-ils toujours à cœur de réinventer la vie pour qu’elle puisse continuer de danser avec eux ?

Comme il l’avait fait avec la comédie Populaire (2012), Régis Roinsard reconstitue à merveille les années 1960. L’extravagance du récit (adapté du roman éponyme d’Olivier Bourdeaut) lui permet de forcer le trait et d’infuser une dimension féérique à la mise en scène.

Le jeu des acteurs est, quant à lui, volontairement théâtral, grandiloquent, leurs personnages mimant une vie qu’ils veulent digne d’un film. Le drame finira pourtant par s’immiscer dans leur quotidien, la folie qu’ils affectionnent tant prenant bientôt d’autres contours que ceux qu’ils lui souhaitaient. C’est dans cette progression narrative dramatique que les acteurs révèlent leur incroyable talent, instillant petit à petit chez leurs personnages (cela passe par un regard confus, un rire qui dégénère) les prémices d’une destinée qui finira par leur échapper…

 

ALICIA DEL PUPPO, les Grignoux

Fiche PDF du film

 Tweet