Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Les Nouvelles Guerillères

Prochaines séances

  • 2022-12-08 20:00

Les Nouvelles Guerillères

  • Choisissez une séance
    • Jeu. 08 Décembre | 20:00
  • Réalisé par
    Elisa Vandekerckhove
  • Langue
    Français
  • Pays d'origine
    Belgique
  • Année
    2020
  • Durée
    1 h 10
  • Version
    Version française

événement(s)

Riposte féministe => Nouvelles Guérillères

le 08 Décembre 2022 à 20h00 Rencontre

Dans son documentaire Les Nouvelles Guérillères, Elisa Vandekerckhove donne la parole à des collectifs de militantes féministes bruxelloises, qui partent de leur vécu pour mener des actions et occuper l’espace public

À l’heure où se rassembler en non-mixité (qui est le fait de se réunir entre personne issue d'un même groupe social pour se renforcer) entraîne un déferlement d’insultes sur le Net de la part de certains hommes blancs bourgeois qui s’inquiètent d’on ne sait trop quoi – un comble quand on sait que les hommes se rassemblent en non-mixité depuis des siècles dans des postes à responsabilité, lors de conseils d’administration, dans des organisations politiques, en rue… et qu’ils n’auraient en réalité pour la plupart aucun intérêt à participer à ces réunions –, il est plus qu’important d’occuper les espaces publics avec d’autres discours, d’autres visions.

Le film Les Nouvelles Guérillères y participe et, pour nous, aux Grignoux, le proposer dans l’une de nos salles, c’est contribuer à développer les échanges sur ces autres manières de penser le monde et renforcer les luttes féministes.

Dans ce documentaire, les personnes qui composent les collectifs féministes prennent la parole pour présenter leurs allié·es (La Fronde, Les Déchaîné·es, Imazi·Reine…). De manière décontractée, déterminée et joyeuse, elles se racontent et s’admirent, expliquent face caméra en quoi elles adhèrent au travail des autres. Elles sentent qu’elles font partie d’une communauté d’actrices de luttes féministes intersectionnelles. Et c’est dans cette ambiance de sororité qu’on comprend à quel point prendre soin les un·es des autres n’est pas anecdotique aujourd’hui, mais représente sans doute l’approche des rapports humains qui permettra de sortir des sociétés, patriarcales et autoritaires. 

Fiche PDF du film