Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Champ de luttes, semeurs d'utopie

Prochaines séances

Pas de séances programmées pour ce film dans nos salles pour l'instant.

Champ de luttes, semeurs d'utopie

  • Réalisé par
    Mathilde Syre
  • Langue
    Français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2021
  • Durée
    1 h 13
  • Version
    Version française
  • Type
    Documentaire
  • Date de sortie
    2021-10-14

Un documentaire qui part à la rencontre de celles et ceux qui nous nourrissent et qui souligne l’importance de l’agriculture paysanne comme modèle pour l’avenir. Autonomie, initiatives collectives, réappropriation du foncier, accès aux semences... Et si le changement venait des champs ?

Pendant un an, la cinéaste a suivi plusieurs paysan·ne·s français·e·s, leurs gestes quotidiens, leurs difficultés et leurs réussites. Elle nous dévoile des pistes de solutions originales et novatrices permettant de s’éloigner du modèle conventionnel pour retrouver des valeurs et du sens au métier d’agriculteur·rice.

Ce documentaire qui, certes, ne révolutionne pas le genre du documentaire engagé sur la transition agricole, rapporte les discours et expériences de travailleur·euse·s qui posent un regard critique sur leur profession et les enjeux de demain. C’est le cas des éleveurs de vaches et de chèvres de La Ferme Noire de Cimes, qui abordent la problématique épineuse de l’accès à la terre et des difficultés d‘installation pour les jeunes. Avec le GAEC Gachet, c’est le modèle agricole dominant qui est critiqué puisque, selon Pierre, éleveur de vaches, la solution se trouve dans une pluralité de petites fermes, avec plus de paysan·ne·s…Mais si organiser un réseau paysan sur un territoire est un défi possible, trouver un équilibre économique reste encore difficile. C’est bien là que réside toute la difficulté de ces projets : comment continuer sans s’épuiser moralement et financièrement ? Comment aider à l’installation de nouveaux producteurs et de nouvelles productrices pour parvenir à mieux répartir la lourde responsabilité de nourrir la population ? La solution vient peut-être du côté de La Ferme pour Tous, ferme associative regroupant à la fois la société civile locale, les collectivités publiques et des acteurs privés, qui se lance dans un projet d’acquisition collective des terres. Ce projet permet à l’association de devenir propriétaire de la ferme et de louer en baux ruraux à des paysans sur place. Les perspectives d’un nouveau modèle d’acquisition et d’exploitation des terres résideraient-elles dans le collectif et l’autogestion ?

Ce documentaire, qui montre un panel d’initiatives valorisant le travail des petits producteurs et des petites productrices, a le mérite de conscientiser les consommateur·rice·s aux problématiques inhérentes à cette profession et de pousser à la réflexion collective autour d’un nouveau modèle de production qui n’épuiserait pas les paysan·ne·s de demain.

LES GRIGNOUX

 Tweet