Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Chantons sous la pluie

Prochaines séances

Pas de séances programmées pour ce film dans nos salles pour l'instant.

Chantons sous la pluie

  • Titre original
    Singin' in the rain
  • Réalisé par
    Stanley Donen & Gene Kelly
  • Interprété par
    Jean Hagen, Gene Kelly, Debbie Reynolds
  • Distributeur
    Park Circus
  • Langue
    Anglais
  • Pays d'origine
    Etats-Unis
  • Année
    1952
  • Durée
    1 h 43
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Type
    Comédie musicale
    Classique
  • Date de sortie
    2022-11-14

Devenu culte au fil du temps et marquant chaque génération depuis sa sortie, ce film d’une grande drôlerie, véritable hymne à la joie de vivre, est peut-être la plus belle comédie musicale jamais tournée !

Don Lockwood et Lina Lemont forment le couple star du cinéma muet à Hollywood. Quand le premier film parlant sort, tous deux doivent s’accommoder et tournent leur premier film du genre. Si Don maîtrise l’exercice, la voix désagréable de Lina menace le duo. Kathy, une chanteuse, est engagée pour doubler la jeune femme, mais celle-ci devient un obstacle entre Don et Lina, ce qui n’est pas du goût de cette dernière…

Une période dorée du cinéma hollywoodien, dit-on, celle des années 1950, époque des studios et des producteurs tout puissants. Et un chef-d’œuvre en 1951 : Chantons sous la pluie, cité régulièrement parmi les plus grands films de tous les temps. À juste titre : Singin' in the rain a des vertus hautement roboratives et sa joie de vivre est contagieuse.

L’histoire est à l’avenant, burlesque, d’une drôlerie irrésistible et on ne le dit pas assez. On pense évidemment à toutes ces stars dont la carrière fut brisée par l’avènement du parlant. Que Hollywood revienne, de manière sarcastique, sur ces destins professionnels fauchés, voilà qui ne manque pas de culot, puisqu’on sait que son implacable recherche de profit ne s’est pas embarrassée de considérations morales, lorsqu’il s’est agi de congédier bon nombre de comédien·ne·s du muet !

Bien sûr, le happy end s’accommode d’une morale à peu de frais. Toutefois, la réflexion qu’il suscite dépasse de beaucoup la simple histoire d’une rivalité sur fond de star-system : il démystifie le cinéma, cette grande usine à rêves fondée sur l’illusion, qu’une force de persuasion rend si attrayante, quand bien même nous en connaîtrions les arcanes…

Fiche PDF du film