Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce

S'appauvrir

À la suite de la crise sanitaire, une nouvelle vague de pauvreté déferle. De Tournai à Liège, de Bruxelles à Arlon, ce film nous plonge dans la réalité de l’aide sociale, à la rencontre de celles et ceux qui luttent contre la pauvreté

Yves Dorme (Volontaire !, Le Prix du pain) a ce regard juste sur les « invisibles » et réussit à rendre compte du quotidien de ces personnes qui vivent dans la précarité et du contexte social qui les y a poussées. Dans son dernier film, il met en lumière des personnes luttant contre la pauvreté à la suite de la crise sanitaire. Depuis les confinements, le contexte socio-économique est encore plus tendu : les offres d’emploi se font rares et les licenciements nombreux.

Yves Dorme nous confronte à la détresse et aux difficultés de la population : il y a ces indépendant·e·s qui, du jour au lendemain, se retrouvent sans aucune aide financière ; il y a ces travailleur·euse·s confronté·e·s aux règles administratives complexes du chômage (comment ouvrir ses droits aux allocations de chômage covid ? Comment tenir le mois avec un revenu plafonné à 70 % ?) ; et, surtout, il y a cette explosion de demandes d’inscription auprès des CPAS… Des situations aussi difficiles qu’émouvantes, car derrière ces « dossiers », des familles sont en souffrance.

Certes, il existe des structures de solidarité pour les aider… Mais elles étaient déjà au bord de la rupture avant la pandémie ! Le monde politique semble l’avoir oublié, car il se repose beaucoup trop sur elles. Associations d’aide alimentaire, caisses sociales, syndicats, Task Force au cabinet de la ministre fédérale, CPAS, Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté : tous témoignent de la violence de la crise. Si les mesures d’aide temporaire ne suffisent plus, un grand nombre de personnes fragilisées rejoindront le rang des personnes déjà précarisées, frappées elles aussi par la crise. Un constat général angoissant, dans un pays où la pauvreté n’a cessé d’augmenter depuis des années… Parviendrons-nous à endiguer cette vague de précarité ?

Projection unique suivie d'une rencontre avec Yves Dorme, réalisateur, Pierre-Frédéric Nyst, président de l’UCM, Sandrine Xhauflaire, conseillère de la Fédération des CPAS, et d’un·e membre du RWLP

Places gratuites dans la limite des places disponibles et sur réservation avant le 16 octobre auprès du RWLP : bureau@rwlp.be – 081 31 21 17

 Séance organisée dans le cadre de la Journée Mondiale de Lutte contre la Pauvreté.

 Tweet