Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce

Matthias & Maxime

Le dernier Xavier Dolan est une romance homosexuelle subtile et faste déployée dans un superbe registre de couleurs automnales

Deux amis d’enfance s’embrassent pour les besoins d’un court métrage amateur. Suite à ce baiser d’apparence anodine, un doute récurrent s’installe, confrontant les deux garçons à leurs préférences, bouleversant l’équilibre de leur cercle social et, bientôt, leurs existences.

Avec la trentaine, Xavier Dolan (dont c’est déjà le huitième long métrage) arrive à une maturité intéressante qui se reflète dans son cinéma, allant plus loin que ses urgences de jeunesse pour se questionner différemment par rapport aux autres et au monde. D’où ce nouveau film qui, au premier abord, déstabilisera les aficionados de ses envolées lyriques et romantiques. En filmant une bande de potes entre amour et amitié, Xavier Dolan se canalise en apparence pour placer sa mise en scène au service de ses acteurs (et de lui-même puisqu’il tient l’un des deux rôles principaux) comme il l’avait déjà montré dans Juste la fin du monde, mais retrouvant ici quelque chose d’émotionnellement plus sophistiqué. Avec une grande maîtrise du groupe, ayant composé le casting parfait, il nous fait vivre le tourbillon de leurs relations à quelques jours du départ de l’un d’eux – Maxime (Xavier Dolan). S’y mêlent le plaisir d’être ensemble, les souvenirs, la fin de quelque chose et l’appréhension d’un nouveau départ.

Avant-première suivie d'une rencontre : "Est-il plus facile aujourd’hui de bien vivre son orientation sexuelle ?" avec un·e membre de Tels Quels et un·e membre du CHEN

Dans le cadre du Tels Quels Festival

En partenariat avec Tels Quels asbl, et avec le soutien de la Maison Arc-en-Ciel Namur et le CHEN/les CHEFF

Prix d’entrée habituels, places en prévente à partir du mercredi 18 décembre.

 Tweet