Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce

It must be heaven

Elia Suleiman nous offre, sans jamais nous brusquer, une grande réflexion sur notre temps. Un chef-d’œuvre absurde et mélancolique, qui a reçu une mention spéciale du jury et le prix FRIPESCI au dernier Festival de Cannes

Dans It must be heaven, le cinéaste suit son alter ego ES, qui décide de quitter la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil. Aussi loin qu’il voyage, à Paris ou à New York, ce pays ne cesse de le suivre comme une ombre. La promesse d’une vie nouvelle se transforme alors en comédie de l’absurde.

À travers le parcours de son double, le cinéaste propose une réflexion sur le sentiment d’appartenance et pose une question fondamentale : « où peut-on se sentir chez soi ? ». Elia Suleiman y livre une sorte « d'introspection du monde » en exposant des situations banales et décalées de la vie quotidienne d’individus particuliers vivant aux quatre coins de la terre, « plutôt que de se focaliser sur une vision d’ensemble, dont les médias n’ont de cesse de nous abreuver, faite de généralisations et de falsifications », souligne le cinéaste. En dressant le portrait de ces villes et de leurs habitants, Elia Suleiman signe un récit fait d’histoires humaines, intimes et touchantes, tout en rendant compte d’un état du monde caractérisé par des tensions géopolitiques.

Avant-première dans le cadre du Festival International du Film de Comédie de Liège.

Prix d’entrée habituels, places en prévente à partir du jeudi 10 octobre 

 Tweet