Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du film Michel Debrulle
  • Jazz Portrait

    Le 02/04/19 à 20:15

    Michel Debrulle

    Présenté par Jean-Pol Schroeder de la Maison du Jazz

    Après Fats Waller, Michael Brecker et Sarah Vaughan, on termine le kaléidoscope bleu de cette saison avec, comme chaque année, un musicien de chez nous. Un Liégeois s’il vous plait, qui n’a pas décidé de s’installer à Bruxelles, Paris ou New-York mais est resté fidèle (on lui demandera pourquoi à l’occasion de cette soirée) à la ville dans laquelle il s’est imprégné de musique. Ou plus exactement de musiques. Depuis la lointaine époque des journées hebdomadaires à Paris et des répétitions dans le train, jusqu’aux spectacles multimedias mêlant aujoud’hui musique, danse, rap, image, Michel Debrulle a marqué et marque encore l’histoire du jazz européen à travers des groupes comme le Collectif du Lion, Trio Bravo, la Grande Formation, Trio Grande, Tout est Joli ou Rêve d’Elephant. 

    Barman et programmateur au Cirque Divers ou au Lion s’Envoile, Maître percussionniste, jadis élève de Trilog Gurtu ou Ed Blackwell, membre de la garde rapprochée de Garrett List ou d’Henri Pousseur, amoureux du métissage et de l’aventure musicale, Michel sera présent au Sauvenière et il commentera en direct certaines des séquences projetées sur les écrans de la Brasserie. Certaines rumeurs laissent entendre qu’il pourrait s’y présenter dans son ancien costume de Gilles de Binche, mais les rumeurs ne sont jamais que des rumeurs.

    Entrée gratuite avec possibilité de restauration
    En partenariat avec la Maison du jazz, en collaboration avec la SONUMA

     Tweet