Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du film Ann Graus & Lilla Lazari
  • Exposition

    Du 23/07/22
    au 09/10/22

    Ann Graus & Lilla Lazari

    La Galerie Le Parc - Grignoux, en collaboration avec l'association Algèbre, présente les installations d'Ann Graus & Lilla Lazari au cinéma Sauvenière (2ème et 4ème étages)

     

    Univers textile - Ann Graus

    Être une observatrice de mon époque est une chance et pouvoir m'en inspirer est un privilège. De ces privilèges que l'on ne pourra jamais me reprocher de m'octroyer.

    Quand je me sens perdue à un endroit ou à un moment donné, j’en profite pour me poser et me montrer attentive au monde qui m’entoure, m'inspirer de la nature et des forces qu'elle dégage à travers ses humeurs, ses formes ou ses couleurs. C'est une manière de m'inscrire dans les cycles de la nature, dans le mouvement des saisons et dans le continuel retour des choses.

    Pour ma part, c'est aussi une façon d'occuper le temps et l'espace en faisant preuve de patience, avant de me lancer dans un travail textile, de me plonger dans la méditation et une répétition quasiment obsessionnelle du même geste.

    Je ne sais pas si la patience est une qualité, mais elle est pour moi cette aptitude à ne rien exiger des événements, à ne pas désespérer du temps et de ses épreuves. Elle est synonyme de latence créatrice.

    Mon univers textile est une transcription inspirée de mon monde intérieur. C'est une terra incognita intrigante que je veux bienveillante et apaisante. Dotée d'une géométrie plastique et poétique, elle demande à rester non définie et intuitive, à être une base allégorique sur laquelle inventer, sur laquelle broder.

    La notion d'accident ou de hasard est une constante de mon travail où se mêlent intuition, expériences et aléas heureux ou malheureux. Et même si le mystère est parfois percé, ce n'est que pour en faire naître un autre, encore plus épais. Toujours sur le métier, ton ouvrage tu remettras.

    Dans le même ordre d'idées, ma démarche artistique se passe de l'application d'une méthode éprouvée. Dans mon travail, l'erreur a le droit de cité et je veille à garder la possibilité d'apprendre de mes errements, je me laisse le choix d'emprunter des chemins de traverse, des détours ou des trajectoires inconnues. Ne pas vouloir de passage mais vouloir être « pas sage ».

    Artistiquement, je pense qu'il est sain de m'apercevoir que je me suis laissée « entraîner » et qu'il faut faire le nécessaire pour m'éloigner de ce qui m’est apparu un temps comme étant une certitude ou une zone de confort dans laquelle je comprends tout à coup qu'il est inutile de me figer. A l'image du drapeau que l'on plante sur une terre inconnue où l'on vient de poser notre empreinte et que l'on proclame sienne. Le travail qui continue, qui avance, est le refus de cette appropriation soudaine...

    Par mon choix de matières, ajourés colorés, organzas imprimés et cotons, j'évoque le paradoxe que malgré la grande force de vie qui nous habite, chaque vie reste fragile, est éphémère…

    Ann Graus

     

    À propos -  Lilla LAZARI  

    Ma démarche consiste à donner aux objets ordinaires un nouveau statut, à les détourner, à les sortir de leur contexte, les confrontant à celui qui les observe à autre chose.

    Le matériau m’incite à réfléchir, à me questionner et à faire participer la forme. Le déclic s’opère.

    De la forme naît le concept sans savoir à l’avance le résultat que je vais obtenir. Mes travaux sont réalisés en fonction d’une transformation des éléments proposant ainsi plusieurs aspects différents sans vouloir dicter une intention au regard du visiteur lui laissant se forger lui-même son interprétation avec sa sensibilité, sa propre expérience.

    Lilla Lazari

    http://lilla-lazzari.com/

     

    Fiche PDF de l'évènement

     Tweet