Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au film
TwentyFourSeven
24/7

de Shane Meadows
Grande-Bretagne, 1997, 1h35

Le dossier dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse d'abord aux enseignants et aux animateurs qui verront le film TwentyFourSeven avec un jeune public (à partir de quinze ans environ). Il propose plusieurs animations à mettre en oeuvre rapidement après la projection.

Les efforts de Darcy ont-ils servi à quelque chose ?

On a dégagé les grandes lignes du message du réalisateur [cette discussion n'est pas reprise sur cette page WEB]. On peut être d'accord avec ses idées ou non. On peut estimer aussi que le film lui-même montre ou non la valeur de ses idées. L'échec de l'expérience du club de boxe pourrait notamment être interprété comme l'échec des idées de Darcy, que le réalisateur semble pourtant défendre. Nous proposons donc ici un débat qui permettra aux élèves de donner leur avis sur la leçon du film et de nuancer cette leçon.

Objectif

  • Donner son avis sur le message du film

Méthode

  • Participer à un débat

Déroulement

Proposons aux élèves de rechercher une ou des réponse(s) à la question suivante:

  • les efforts de Darcy ont-ils servi à quelque chose?

Expliquons-leur que cette recherche va prendre la forme d'un débat. Un débat est une discussion dont le but est de faire progresser une réflexion sur un sujet, en confrontant les avis des différents participants. Pour mener à bien cette discussion, demandons aux élèves de respecter les règles suivantes:

  • écouter la personne qui parle
  • ne pas interrompre la personne qui parle
  • demander la parole au meneur du débat
  • ne pas monopoliser la parole
  • ...

Quant au meneur de la discussion (il peut s'agir de l'enseignant mais on peut aussi confier ce rôle à un élève),

  • il veillera au respect de ces règles
  • il laissera à chacun la liberté de parler ou de se taire (éviter le tour de table)
  • il relancera la discussion en reformulant son sujet si l'on s'en écarte ou en posant des questions.

On peut par exemple évaluer, les uns après les autres, les messages du film, tels qu'on les a définis dans l'animation précédente. Cette «évaluation» pourra se faire par exemple en confrontant ces messages à ce qu'il arrive à Darcy à la fin du film. (Les idées importantes que l'on a relevées dans le film et dans l'interview de Shane Meadows concernent surtout les garçons. Sont-elles aussi valables pour Darcy?)

Que penser par exemple des idées comme

  • se consacrer aux autres, jusqu'au don de soi,
  • l'importance de faire partie d'un groupe, d'une communauté,
  • le sentiment de dévalorisation (se sentir bon à rien),
  • la peur devant quelque chose de nouveau,
  • l'importance d'un environnement favorable, du soutien d'un groupe ou de la famille et d'un projet pour «s'en sortir»,
    si on les confronte à la fin du film?

La fin du film pourra donner lieu à toutes sortes d'interprétation. La confrontation d'avis différents enrichira précisément la discussion. Le meneur du débat essaiera donc d'éviter d'orienter le débat vers ses propres idées («ce qu'il a derrière la tête»).

On mettra fin au débat, soit lorsque le temps imparti au départ sera écoulé (une demi-heure à une heure), soit lorsqu'on jugera qu'on a fait le tour de la question ou que le débat stagne. On invitera alors les élèves à formuler une conclusion. Quelle leçon tirer de ce film et du débat que l'on a mené en prolongement à la vision?

Commentaire

Le film ne se termine ni bien ni mal. La fin est négative dans la mesure où Darcy est mort, après avoir vécu quelques années dans la misère et la détresse, ne s'étant jamais remis de l'échec du premier match et de sa fureur à l'encontre du père de Tim, et s'étant «retiré» de la société. Mais elle est aussi positive en ceci: Tim semble avoir pardonné à Darcy, le recueille et organise des funérailles dignes pour lesquelles il a rassemblé ses amis; les garçons ne semblent pas avoir «mal tourné» au cours des années qui ont passé. En effet, certains mènent désormais une vie de couple ou de famille (comme Fagash qui est désormais père d'un enfant). D'autres se débarrassent lentement de leurs complexes d'adolescence, comme Tonka qui avoue timidement «avoir un rencard». Enfin, les relations entre Tim et son père se sont apaisées, même s'il semble que la famille est désormais séparée: Tim et sa mère ont le projet de déménager et Tim compte prendre la relève de Darcy pour emmener danser Tante Iris.

La réponse à la question «Les efforts de Darcy ont-ils servi à quelque chose?» devra donc être nuancée.

On pourrait par exemple avancer que les efforts de Darcy ont eu valeur d'exemple pour les garçons. Mais, paradoxalement, la fin tragique de l'expérience, la défaillance de Darcy font partie de la leçon. Il semble que les garçons soient davantage responsables après la fin brutale du match de boxe. Ils prennent en effet la décision ensemble de forcer les scellés posés sur la porte de la salle et de mettre le feu au ring. Et c'est là leur première vraie initiative. Quant à Darcy, il paraît s'être «épuisé» dans ce projet et ne pas avoir trouvé la force de surmonter cet échec.

En résumé, on pourrait dire que les garçons, qui ont compris les leçons de Darcy (faire partie d'un groupe, ne pas oublier que l'on peut être bon à quelque chose, être capable d'affronter des épreuves nouvelles, savoir que l'on a besoin des autres et d'un projet pour progresser et améliorer sa vie) semblent s'en être bien sortis.

Darcy, lui, échoue et meurt, comme s'il avait oublié ses propres idées. Après la bagarre finale, on le voit en effet seul, doutant de lui-même et finissant par se retirer de la société, incapable de surmonter l'épreuve et de commencer autre chose.

On pourrait donc dire que les idées importantes du film (aussi relevées dans l'interview du réalisateur) trouvent deux illustrations dans le film: l'une positive avec les garçons, l'autre négative avec Darcy.

D'autres interprétations peuvent bien sûr être données de la fin du film.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier