Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page Acheter ce dossier

Extrait dossier pédagogique
réalisé par Les Grignoux et consacré au dessin animé
Pachamama
de Juan Antin
France/Luxembourg/Canada, 2018, 1h10

Ce dossier pédagogique consacré à Pachamama s’adresse aux instituteurs et institutrices qui verront ce dessin animé avec des enfants âgés de cinq à huit ou neuf ans environ. Il propose plusieurs activités ludiques à mener en classe après la projection autour des thématiques principales développées par le film (l’Empire inca, la Conquête espagnole, la nécessité de préserver l’environnement, une esthétique inspirée de l’art précolombien...) .

L'extrait reproduit sur cette page web propose une animation sur les souvenirs que les jeunes spectateurs auront gardés du film.

Se souvenir du film

Solidement construit autour d'une intrigue claire et simple - deux enfants quittent leur village pour se rendre à la capitale où ils comptent récupérer le totem volé par l'Intendant du Grand Inca -, Pachamama présente peu de difficulté de compréhension. Il comporte toutefois de multiples péripéties susceptibles d'avoir un impact plus ou moins important sur la tournure que va prendre leur périple. L'activité qui suit a donc pour objectif principal d'amener les jeunes élèves à mettre de l'ordre dans les souvenirs qu'ils ont gardés du film de Juan Antin.

Concrètement

caseSelon que les enfants maîtrisent ou non la lecture, l'enseignant choisira l'une des deux méthodes proposées ci-dessous.

La première, à réaliser en grand groupe, consiste en un exercice de discrimination visuelle fondé sur douze images extraites du film (voir images de la série A en pages 2 et 12 du dossier pédagogique imprimé [non reproduites sur cette page web]), qui devrait permettre aux enfants d'identifier autant de moments importants et de les organiser en reconstituant le fil chronologique de l'histoire. D'un point de vue pratique, ces images seront préalablement découpées - sans la numérotation qui les accompagne -, de façon à pouvoir circuler librement en classe et être facilement manipulées lorsqu'il s'agira de reconstituer l'histoire en les situant les unes par rapport aux autres.

La seconde méthode repose sur douze répliques du film, qu'il s'agira de replacer dans leur contexte narratif. Autrement dit, les enfants seront invités à déterminer qui parle, à qui, et dans quelles circonstances. À cette fin, ils recevront un tableau à compléter en petits groupes (voir encadré n° 1). Une première étape consistera à identifier les scènes du film dans lesquelles ces répliques s'inscrivent ; elle sera suivie d'une seconde phase, consacrée à une reconstitution chronologique de l'histoire fondée sur le classement des scènes d'où sont extraites ces répliques.

Encadré n°1._Quelques répliques de Pachamama à replacer dans leur contexte

Qui parle ? à qui ? à quel moment ? Réfléchissez à ces questions et, une fois la grille complétée, classez les répliques dans l'ordre chronologique du film en les numérotant de « 1 » à « 12 » dans la case à droite.

• À deux, on sera plus forts !

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Ces serpents, ce sont les gardiens de notre grotte. Ils savent reconnaître celui qui est digne de se présenter devant nos Ancêtres.

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Donne-moi le courage et la force !

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• J'ai vu une maison flottant sur Mama Cocha, habitée par des êtres venant d'un autre monde : des monstres recouverts d'une peau de métal et avec des bâtons qui crachent du feu !

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Notre Pachamama ne nous entend plus... plus du tout...

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Pachamama les porte dans son ventre, elle les nourrit et les protège jusqu'à la saison des récoltes.

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Pachamama pleure tellement elle est touchée...

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Seul le vent de la montagne peut entrer dans ma hutte sans y être invité !

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Personne ne sort de ce labyrinthe, il est sans issue...

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Que le Grand Condor vous frappe et vous éjecte de ce stupide plateau !

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Tu as bien grandi et je vois en toi le Grand Condor !

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

• Tepulpaï n'est pas encore un grand !

  • case à cocherQui parle ?...................................................
  • À qui parle-t-il (-elle) ? .............................
  • À quel moment ? .......................................

COMMENTAIRES

Les commentaires qui suivent permettront de nourrir la discussion. L’enseignant pourra éventuellement s’y référer pour suivre la progression de l’activité en grand groupe qui sera réalisée avec les plus jeunes ou pour vérifier le classement chronologique des répliques opéré par les plus grands.

Le fil de l’intrigue d’après les images du film

[Cette animation est disponible dans le dossier pédagogique imprimé.]

Le fil de l’intrigue d’après les répliques du film

case1. Seul le vent de la montagne peut entrer dans ma hutte sans y être invité !

Le chaman, à Tepulpaï. Pressé de lui raconter son exploit, le petit garçon est entré dans la hutte du chaman sans autorisation : le Grand Condor lui a donné une plume ! Mais en réalité, il ment : c’est lui qui la lui a arrachée !

2. Pachamama les porte dans son ventre, elle les nourrit et les protège jusqu’à la saison des récoltes.

Naïra, à Tepulpaï. Tous les enfants du village aident Waloumama à bros- ser les pommes de terre qui seront déposées en offrande dans le puits de Pachamama le lendemain. La vieille dame a demandé à Tepulpaï de se joindre à eux et à Naïra de lui expliquer comment les graines de pomme de terre, comme celles de maïs ou de quinoa, deviennent des plantes qui poussent dans les champs.

3. Ces serpents, ce sont les gardiens de notre grotte. Ils savent reconnaître celui qui est digne de se présenter devant nos Ancêtres.

Waloumama, à Naïra et Tepulpaï. Au clair de lune, Waloumama em- mène les deux enfants à la Grotte des Ancêtres afin de leur emprunter la wak’a en vue de la cérémonie des offrandes à Pachamama.

4. Tepulpaï n’est pas encore un grand !

Les enfants du village, à Tepulpaï. Lors de la cérémonie d’offrandes, ceux-ci se moquent de lui car le chaman a remis son passage chez les grands à l’an prochain en raison de ses mensonges et de son comportement égoïste.

5. Pachamama pleure tellement elle est touchée...

Le chaman, à Naïra. En guise de première offrande à Pachamama, Naïra veut sacrifier Lamita. Mais il se met à pleuvoir et ces larmes de Pachamama permettent d’épargner le petit lama, qui restera auprès de la fillette deve- nue grande.

6. Donne-moi le courage et la force !

Tepulpaï, au Grand Condor. Après le pillage des récoltes et le vol de la wak’a par les Incas, Tepulpaï décide de se lancer sur leurs traces afin de récupérer l’objet sacré. Il s’aventure sur les chemins de montagne accom- pagné d’un tatou.

7. À deux, on sera plus forts !

Naïra, à Tepulpaï. À son tour, Naïra désobéit au chaman et rejoint Tepulpaï en route pour Cuzco, la capitale de l’empire.

8. J’ai vu une maison flottant sur Mama Cocha, habitée par des êtres venant d’un autre monde : des monstres recouverts d’une peau de métal et avec des bâtons qui crachent du feu !

Le chasqui, à Tepulpaï et Naïra. En chemin, les enfants rencontrent un chasqui qui revient de la côte avec une terrible nouvelle. Il tombe mort d’épuisement et les enfants décident de transmettre le message au Grand Inca en échange de la restitution de la wak’a volée par son Intendant.

9. Que le Grand Condor vous frappe et vous éjecte de ce stupide plateau !

Tepulpaï, au Grand Inca. Quand Tepulpaï dévoile le message du chasqui, le Grand Inca s’énerve car pour lui, il s’agit d’une prophétie inventée par le Grand Observateur. Il traite les enfants de menteurs et ordonne qu’on les jette en prison.

10. Personne ne sort de ce labyrinthe, il est sans issue... »

Le Grand Observateur, à Tepulpaï. En tentant d’échapper aux conquis- tadors, qui ont effectivement envahi la ville de Cuzco, Tepulpaï est aspiré dans un tourbillon qui l’entraîne dans un labyrinthe rempli de squelettes, où il rencontre le Grand Observateur. Grâce à la plume de condor portée par le vent, il trouve la sortie de ce dédale décrit comme sans issue.

11. Notre Pachamama ne nous entend plus... plus du tout...

Le chaman, aux villageois. Incendiée par les conquistadors, la campagne est totalement détruite et des colonnes de fumée noire s’élèvent dans le ciel. Même les incantations du chaman pour appeler la pluie restent vaines
.

12. Tu as bien grandi et je vois en toi le Grand Condor !

Le chaman, à Tepulpaï. En jetant dans le puits de Pachamama les trois graines qu’il avait réussi à sauver après la destruction de la wak’a par un conquistador, c’est finalement Tepulpaï qui apporte la solution : un orage éclate et la pluie se met à tomber, rendant vie à la nature. Désormais, Tepulpaï est un grand, à qui le chaman confie son tambour et ses pouvoirs.

Prolongement

casePachamama est un film d’aventures captivant, mais c’est aussi un récit ini- tiatique au cours duquel deux enfants évoluent pour devenir finalement « des grands ». L’expédition qui les mène à Cuzco est ainsi l’occasion pour eux d’acquérir et de développer de solides valeurs morales comme le courage, la détermination, le sens de la justice et du bien commun ou encore le don de soi, l’humilité... Une telle expérience marquée par de nombreuses épreuves a per- mis à Tepulpaï de surmonter ses défauts – il était au départ menteur, vantard, paresseux, égoïste... – et à Naïra de s’émanciper en désobéissant au chaman pour la bonne cause, de vaincre ses peurs et de faire preuve d’autonomie et de beaucoup de courage.

Après une petite discussion en grand groupe autour de l’évolution des deux personnages principaux du film, invitons les enfants à réfléchir à quelques questions :

  • À quel moment le chaman considère-t-il que Naïra est devenue une grande ?
  • À quel moment considère-t-il que Tepulpaï est devenu un grand ?
  • Pourquoi choisit-il ces moments-là ?
  • Pour le chaman du village, qu’est-ce que ça veut dire « devenir grand » ?
  • Et pour les enfants de la classe, qu’est-ce que ça veut dire ?
  • Se souviennent-ils d’un événement qui leur a permis de grandir ?
  • Etc.

case


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier