Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page Acheter ce dossier

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par Les Grignoux et consacré au programme
Le Rat Scélérat
comprenant
Musique-Musique de Ned Wenlock, Nouvelle-Zélande, 2016, 6 mn, sans paroles
La Pêche fabuleuse d'Uzi Geffenblad, Suède, 2017, 10 mn, sans paroles
Le Rat Scélérat de Jeroen Jaspaert, Grande-Bretagne, 2017, 26 mn

Ce dossier pédagogique consacré au programme de courts et moyen métrages d'animation Le Rat Scélérat s'adresse aux enseignants du maternel qui verront ce film avec leurs élèves à partir de quatre ans ans environ. Il propose plusieurs animations à mettre en œuvre rapidement après la projection.

Se souvenir des personnages et des histoires

Quand on est tout petit et qu'on a vu un programme de trois films au cinéma, il peut être utile de remettre de l'ordre dans ses souvenirs, le plus tôt possible après la vision du film.

Objectifs

  • Exercer sa mémoire
  • Observer, commenter des images
  • Articuler ses souvenirs
  • Établir des liens logiques
  • Exercer et enrichir son vocabulaire
  • S'exprimer oralement
  • Écouter les autres

Méthode

  • Observation et manipulation d'images extraites du film
  • Discussion en grand groupe

Concrètement

Laissons aux enfants le temps d'observer, de manipuler et de se passer les trois images cideesous.

Trois images à observer

B2.jpg
1

B3.jpg
2
Cliquez sur l'image pour obtenir une version agrandie

B1.jpg
3

Sollicitons ensuite les réactions des enfants à l'aide de questions comme :

  • Que voyez-vous sur ces images ? Que vous rappellent-elles ?
  • Qui sont ces différents personnages ? Appartiennent-ils à la même histoire ou à des histoires différentes ?
  • Quels animaux sont représentés ?
  • Etc.

Ces trois images sont extraites des trois films du programme. Elles appartiennent chacune à une histoire différente : on reconnaît le cerf de la première histoire sur 1, le chaton pêcheur de la deuxième histoire sur l'image 2 et le Rat Scélérat, anti-héros (ou anti-héros) de la troisième et dernière histoire sur 3 !

On remarquera aussi que le « style », l'aspect visuel, des trois images est très différent, ce qui confirme qu'il s'agit bien de trois films différents. Les couleurs utilisées dans le premier film, un dessin animé, sont soutenues et unies. Les personnages sont caricaturaux et d'une apparence plutôt « ronde » qui les rend sympathiques. Une toute autre ambiance se dégage du deuxième film avec le petit chat pêcheur : le décor est très riche, il y a beaucoup de détails sur le fond de l'image. Les couleurs sont plus nuancées, plus ternes. On a affaire ici à un film d'animation plutôt qu'à un dessin animé : le petit chat et les décors ont bien été dessinés avant d'être découpés puis recollés ensemble pour donner au film cet aspect particulier, fait de bric et de broc.

Le dernier film, Le Rat Scélérat a encore une toute autre esthétique : il s'agit d'un film d'animation en image de synthèse 3D : les personnages du film ont été créés d'après de véritables poupées réalisées en pâte à modeler. Ces marionnettes ont ensuite été photographiées sous tous les angles et les photos intégrées dans un logiciel informatique qui permet de les traiter de manière très variée. Le fond de l'image n'est pas uni comme dans la première image : le ciel et les nuages sont représentés de manière plutôt réaliste. Les personnages, eux, ne sont pas réalistes du tout, ils sont au contraire très caricaturaux, ce qui les rend très amusants.

Musique -Musique

[Les commentaires ne sont pas repris sur cette page web mais sont disponibles dans le dosiser imprimé.

La Pêche fabuleuse

Observons à nouveau la deuxième image ci-dessus :

Qui est ce personnage ?
On reconnaît le petit chat, personnage principal du deuxième film du programme, intitulé La Pêche fabuleuse !
Pourquoi le film porte-t-il ce titre à votre avis ?

Dans ce film, un chaton affamé essaie de pêcher quelque chose à manger : il rêve d'un beau gros poisson mais aussi d'une tarte aux pommes bien fumante… Mais il ne pêche que des vieux objets apparemment sans intérêt. C'est alors que ces objets, une fois assemblés, s'animent comme par magie et se transforment en un personnage marin très cocasse qui va aider notre chaton à pêcher son poisson !

Fabuleux-fabuleuse : les enfants ne connaissent peut-être pas le terme. On expliquera qu'on utilise ce mot pour parler de quelque chose d'extraordinaire et d'un peu magique : la pêche du petit chat est fabuleuse parce qu'elle va l'amener à rencontrer un personnage extraordinaire, qui n'est pas censé exister dans la réalité. C'est aussi un mot construit à partir du mot fable, que les enfants connaissent peut-être grâce par exemple aux célèbres Fables de La Fontaine (Le Corbeau et le Renard, Le Lièvre et la Tortue, etc.). Une fable est une histoire inventée, imaginaire, qui met en scène des situations que l'on ne pourrait pas rencontrer dans la réalité (des animaux qui parlent par exemple) mais qui comporte une petite leçon porteuse de sens et applicable à la vie réelle.

Ainsi, dans le film, l'on voit beaucoup d'objets différents puisque le petit chat navigue dans une sorte de décharge à l'air libre. Cet étrange endroit n'est pas désert pour autant : de nombreux petits animaux y ont trouvé nourriture et refuge ! Ingénieux, ils tirent parti de ces différents objets en les recyclant ! Grâce à eux, les déchets n'en sont plus puisqu'ils sont réutilisés !

Quelques exemples :
  • Une tasse sert de bateau ;
  • Un bâton tordu sert à la fois de rame et de canne à pêche ;
  • De vieux livres servent de refuge aux souris ;
  • Une chaussure, une chaussette et un abat-jour servent à créer un personnage ;
  • Une pomme de pin sert de bouée ;
  • Un vieux chapeau sert de tourne-disque ;
  • Du papier collant en ruban sert de corde pour sortir la créature fantastique de l'eau ;
  • Les escargots et la souris courent sur le bord du chapeau pour le faire tourner et faire fonctionner ce tourne-disque inattendu.

Proposons aux enfants de jouer à un petit jeu de mémoire en citant le plus d'objets possible vus dans le film :

Une canne à pêche Une tasse Un chapeau
Une râpe à fromage Des boîtes de toutes sortes Des pommes
Des boîtes de conserve Un bout de fromage Des vieux livres
Une théière Des arbres, des branches, du papier journal Une machine à écrire
Un abat-jour Une chaussure à lacet Une chaussette
Du papier collant Une botte en caoutchouc Un tourne-disque
Une boule de pétanque Une pomme de pin Etc.

De la même manière, souvenons-nous des différents animaux :

Un chaton  Un poisson
Des souris Des libellules
Un écureuil Des escargots
Des vers de terre Une grenouille
Un crocodile Des bananes-oiseaux

Attention, tous les animaux cités ci-dessus existent-ils ? Les bananes-oiseaux n'existent pas dans la réalité : ce sont des personnages fantastiques inventés, comme l'ami imaginaire composé par le chaton.

Quelques mots clés qui pourront être prononcés pendant l'activité par les enfants et/ou l'enseignant·e : chat, pêche, titre, recyclage, récupération, imagination, fantastique, pêche, débrouille, idée(s), avoir une idée, pauvreté, amitié, solidarité, souris…

Prolongement : art & récup'

Essayons de confectionner un ou plusieurs personnages fantastiques en assemblant des objets différents que l'on aura trouvés dans la classe, chez soi ou dans la nature. Pour les assembler, on utilisera du scotch ou de la cordelette ; matériaux qui s'enlèvent facilement et permettront de récupérer chacun des objets.

Pour mémoire, le personnage créé par le chaton dans le film est constitué de deux objets (l'abat-jour et la chaussure) et de tissu (la chaussette).


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier