Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page Acheter ce dossier

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par Les Grignoux et consacré au dessin animé
Phantom Boy
d'Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli
France, 2015, 1h24

On trouvera ici un extrait du dossier pédagogique consacré au dessin animé Phantom boy. Ce dossier s'adresse d'abord aux enseignants du primaire auxquels il suggère plusieurs pistes d'animation en classe rapidement après la vision du film. après une préparation à la vision et une première discussion informelle sur le film, l'on propose de caractériser les genres «film policier» et «film de super-héros», d'avoir un débat autour du super pouvoir de Léo et d'examiner l'esthétique du film sur le plan des couleurs et des formes, notamment. L'extrait ci-dessous propose de revenir sur le «super-pouvoir» dont semble jouir le jeune héros du film.

Quel super-pouvoir?

Image du filmOn pourrait dire de Léo qu'il est un super-héros, parce qu'il a un super pouvoir (voler, traverser les murs, en étant invisible et inaudibleŠ) et parce qu'il va faire échouer la menace de l'homme au visage cassé.

Et pourtant, ce n'est pas un super-héros comme les autres (Superman, SpidermanŠ ); c'est un enfant malade et son super pouvoir est directement lié à sa maladie.

Objectif

  • Discuter, interpréter certains éléments du film
  • Avoir une réflexion de type philosophique

Déroulement

Invitons le groupe à discuter du super pouvoir de Léo:

  • Comment peut-on décrire ce super pouvoir?
  • D'où vient ce super pouvoir?
  • Est-ce que ce super pouvoir est du même genre que celui de Superman ou Spiderman?
  • Que fait Léo quand il est Phantom Boy?
  • Pensez-vous que Léo aura toujours ce pouvoir-là?
  • Comment se fait-il que Léo se souvienne des moments où il quitte son corps, alors que les autres personnes, comme Alex, par exemple, ne s'en souviennent pas?
  • Pourquoi Léo dit-il à la fin du film «Je m'appelle Léo, j'ai onze ans et j'ai un secret: je suis un héros»?

L'intention pédagogique de cette animation est d'élaborer un discours autour du super pouvoir de Léo, d'interpréter cette singularité pour lui donner un sens différent, qui ne soit pas simplement un fait d'ordre fantastique.

Voici quelques commentaires dont l'enseignant ou l'animateur pourra prendre connaissance, pour alimenter, si nécessaire, la discussion.

Commentaires

Souvent les pouvoirs des super-héros ont une origine fantastique qui est expliquée «rationnellement»: Superman vient d'une autre planète (Krypton); Spiderman a été mordu par une araignée radioactiveŠ Mais Léo se distingue par le fait que son super pouvoir est apparu avec sa maladie, ce qui ne constitue pas une explication mais un constat, voire une énigme.

En quoi consiste ce super pouvoir? Léo est capable de sortir de son corps, de flotter et voler dans les airs, de traverser les murs, sans être vu ni entendu par personne. Dans ces moments-là, sa forme est pâle et monochrome. En même temps, son corps réel, resté au même endroit, semble endormi mais peut parler et dire ce que voit et entend son double «fantôme». Mais au bout d'un certain temps, le fantôme faiblit, et son apparence, qui n'est visible que pour le spectateur et lui-même, s'estompe: les traits du fantôme deviennent lumineux, il devient transparent et c'est le signe pour Phantom Boy qu'il doit réintégrer le corps de Léo, sinon, il risque de disparaître tout à fait ŠQuand, à la fin du film, Phantom Boy disparaît presque totalement avant de réintégrer le corps de Léo, celui-ci tombe dans le coma, il est inconscient. Ainsi, tout se passe comme si l'union du fantôme et du corps de Léo était indispensable à la vie de LéoŠ En effet, on craint que Léo ne meure à la fin du film. On dirait que les deux parties de Léo, son corps réel et son double impalpable, forment un tout: trop longtemps séparés, ils ne peuvent pas continuer à exister; ils ne peuvent pas vivre l'un sans l'autreŠ

Image du filmPhantom Boy intervient auprès d'Alex, dès que le policier est admis à l'hôpital: Alex a lui aussi un double fantomatique et Phantom Boy va guider ce double et lui faire réintégrer le corps du policierŠ Léo expliquera plus tard à Alex qu'il lui est arrivé plusieurs fois de rassembler le corps d'une personne malade ou blessée avec son double qui s'était détaché de lui et qu'ainsi, il lui a sauvé la vieŠ

Il est très étrange que Léo se souvienne de ses escapades en Phantom Boy, alors que les autres personnes ne s'en souviennent pasŠCela lui permet d'exploiter ce pouvoir, pour suivre sa maman par exemple quand elle quitte l'hôpital, pour se balader dans le ciel de New York et bien sûr pour suivre Marie dans ses expéditions dangereusesŠ

On peut se demander si le super pouvoir de Léo persistera après sa maladieŠ le film ne donne pas de réponse. En tout cas, cette séparation entre le corps et son double irréel se produit chez des personnes fragilisées par la maladie ou une blessureŠ Peut-être que Léo a conscience de cela parce qu'il est un enfant, alors que les adultes ne se souviennent pas de leur double immatérielŠ

On fait traditionnellement la différence entre le corps et l'esprit ou l'âmeŠ Chaque personne a une enveloppe corporelle, mais la personnalité ne se réduit pas au corps, elle comporte une dimension immatérielle avec les pensées, les émotions et les sentiments, le caractère, etc. Ainsi, dans le film, on a un peu l'impression que chez les personnes fragilisées par la maladie ou par une blessure grave, l'esprit s'échappe du corpsŠ Mais quand l'esprit réintègre le corps, la personne survit. Il est très rassurant d'imaginer que quand on meurt, seul le corps finit de vivre et que l'âme ou l'esprit s'échappeŠ C'est une croyance qui est partagée par beaucoup de personnes, mais pas par tout le monde.

À la fin du film, quand Léo dit qu'il est un héros (et non pas un «super-héros»), on peut le comprendre de différentes façons: si l'on s'en tient à une compréhension élémentaire de l'histoire, on dira qu'il a sauvé New York et tous ses habitants en aidant Alex et Marie à débusquer l'homme au visage cassé. Mais si l'on a réfléchi au sens du super-pouvoir de Léo, on peut aussi dire qu'il est un héros parce qu'il a réuni des corps avec leur double immatériel et donc sauvé la vie à des personnes qui allaient peut-être mourirŠ Mais l'on peut encore dire qu'il est un héros parce qu'il a vaincu la maladie et qu'à la fin du film, il est guéri!

Prolongement

On pourra prolonger cette discussion en invitant les enfants à s'exprimer: Image du filmaprès l'interprétation et la réflexion, place au ressenti et aux sentimentsŠ Voici quelques questions qui pourront alimenter une discussion d'une teneur plus personnelle.

  • Est-ce que vous avez déjà dû aller à l'hôpital? qu'est-ce que cela vous a fait? à votre avis, quel genre de maladie a Léo? connaissez-vous quelqu'un qui a (eu) cette maladie? qu'est-ce que vous avez ressenti par rapport à cette maladie? qu'est-ce qui est rassurant quand on va à l'hôpital?
  • Quels sentiments avez-vous vis-à-vis de Léo: est-ce que vous l'admirez? est-ce que vous le plaignez? est-ce que vous voudriez lui ressembler?
  • Est-ce que vous pensez que c'est possible de sortir de son corps? est-ce que ça vous plairait de pouvoir le faire?

Même si la maladie n'est jamais nommée, l'on peut penser que Léo souffre d'un cancer (inquiétude des parents, traitement assez long et pénible à l'hôpital, perte des cheveuxŠ). La maladie, l'hospitalisation sont des choses auxquelles les enfants ont peut-être déjà été confrontés et c'est la raison pour laquelle on souhaite ici ouvrir un espace de discussion pour que les sentiments puissent s'exprimer. Dans ce contexte, l'enseignant ou l'animateur veillera à ce que le respect domine la discussion: écoute attentive et bienveillante, attitude de non-jugement, sincérité, pudeur, et cela de la part de tous.

Image du film


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier