Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au programme de courts métrages d'animation
Petit à petit
comprenant L'Enfant sans bouche de Pierre-Luc Granjon, France, 2004, 4mn, papiers découpés
Les Pierres d'Aston d'Uzi et Lotta Geffenblad Suède, 2007, 9mn, éléments découpés
Les Abricots d'Uzi et Lotta Geffenblad Suède, 1996, 12mn, papiers découpés
Lola s'est perdue de Gun Jacobson et Lotta Geffenblad Suède, 1991, 15mn, aquarelle

Le dossier pédagogique dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse aux enseignants du maternel qui verront le film Petit à petit avec leurs élèves (à paritr de trois ans environ). Il contient plusieurs animations adaptées au jeune âge des petits spectateurs.

Juste après la vision, se souvenir des histoires

Ce programme d'animation présente l'avantage de proposer quatre films courts, bien distincts les uns des autres notamment grâce aux personnages principaux, presque chaque fois annoncés par les titres, et au centre de chacun de ces très beaux récits d'enfance.

Après la vision, annonçons aux enfants une activité qui a pour but de se souvenir de ce qu'ils ont vu au cinéma. Pour commencer, demandons-leur par exemple combien il y avait d'histoires? Est-ce qu'ils se rappellent des titres des différents films?

Les titres sont annoncés pendant le générique de début de chacun des courts métrages, il s'agit de L'Enfant sans bouche, Les Pierres d'Aston, Les Abricots et Lola s'est perdue.

Pour favoriser l'émergence des souvenirs, nous avons reproduit ci-dessous les portraits des quatre «héros» des films. Invitons les enfants à observer les quatre portraits et à dire tout ce qu'ils savent des personnages représentés.

Si la discussion ne prend pas, posons-leur des questions comme:

  • Qui est ce personnage? A-t-il un nom?
  • Est-ce un humain ou un animal? Si c'est un animal peux-tu dire lequel?
  • Est-ce qu'il a des parents, de la famille?
  • Qu'est-ce qui lui arrive dans l'histoire?

Quelques éléments de réponse

L'Enfant sans bouche

L'enfant dont il est question dans le film éponyme n'a pas de nom mais il a des parents, des animaux de compagnie (un chien et un chat) et bien sûr, un lapin. Il n'a pas de bouche et, donc, ne parle pas. On peut dire que ce qui lui arrive c'est de rencontrer le lapin qui va lui donner envie d'avoir une bouche pour parler.

Les Pierres d'Aston

Aston est un jeune chien qui vit avec sa maman et son papa. Un jour il trouve une pierre et a bien envie de la garder pour la protéger. Il va ainsi pendant une année ramasser toutes les pierres qu'il trouve sur son chemin et les ramener à la maison au grand dam de ses parents. Lorsqu'il se décide enfin à leur «rendre leur liberté», il entame alors une collection de bâtons…

Les Abricots

Le petit garçon des Abricots n'a pas de nom mais il nous dit qu'il a un oncle. Celui-ci l'emmène au bord de la mer où il va découvrir plusieurs choses, entre autre que la mer n'est pas comme on croit qu'elle est.

Lola s'est perdue

Dans Lola s'est perdue, l'héroïne est une jeune femelle pigeon qui emménage dans un nouveau quartier avec son papa et sa maman. Lorsque son papa l'envoie en vélo acheter de la confiture au magasin, il lui faudra un certain temps pour retrouver le chemin de sa maison. C'est ainsi qu'elle fera la connaissance de tous ses voisins.

Lorsque les enfants ont identifié les personnages et sommairement reconstituée la trame des quatre histoires, proposons-leur d'afficher les photos des personnages et de les mettre au mur de la classe afin de garder le souvenir de cette sortie au cinéma.

À l'issue de cette activité, invitons les enfants à dire s'il y a un film qu'ils ont préféré à un autre. Comme ce n'est pas évident de répondre à la question «pourquoi tu aimes ça?», on peut poser aux enfants des questions comme:

  • Quel était le film qui avait les plus belles couleurs?
  • Quel était le film qui avait les plus beaux dessins?
  • Quelle était ton histoire préférée?

Il se peut que les enfants préfèrent telle ou telle histoire mais trouvent que les dessins d'un autre film étaient plus beaux. Une telle discussion peut être pour eux l'occasion de se rendre compte qu'on aime un film pour l'histoire qu'il raconte mais qu'on peut aussi être touché par son graphisme, ses couleurs, la qualité de l'animation.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier