Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Dark Waters

Thématiques abordées

Sciences, techniques, environnement
Société

Aspects du film analysés

Sens du film
Mise en scène
Scénario
Réactions, émotions, point de vue des spectateurs

Mots-clés

pollution
procès
environnement
maladie





Dark Waters

un film de Todd Haynes

  • Indication
    États-Unis, 2019, 2h08
  • Genre
    Drame/Comédie, Film à dimension sociale
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale anglaise
  • Format
    28 pages, 210 x 297, 6.30€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

Inspiré d’un article de Nathaniel Rich — The Lawyer Who Became DuPont’s Worst Nightmare — publié dans le New York Times Magazine en 2016, le film de Todd Haynes revient sur le très long combat d’un homme, qui s’est donné pour mission de mettre un terme aux pratiques scandaleuses d’une multinationale prête à tout pour accroître ses profits au détriment des populations qu’elle empoisonne et tue à petit feu en parfaite connaissance de cause.

Robert Bilott, avocat travaillant pour le compte d’un bureau de Cincinnati spécialisé dans la défense des entreprises chimiques, va voir sa destinée bouleversée par la visite d’un fermier originaire de Parkesburg, en Virginie Occidentale. Wilbur Tennant a fait le chemin pour lui demander de l’aide car il soupçonne DuPont d’être à l’origine de la mort inexplicable de ses bêtes. Vu le conflit d’intérêts face auquel il se trouve, Rob refuse dans un premier temps. Il finit cependant par changer d’avis en apprenant que le fermier est un voisin de sa grand-mère et qu’il se souvient des vacances idylliques qu’il a passées dans ce petit coin de campagne lorsqu’il était enfant. Débute alors pour lui une enquête d’envergure qui le mènera sur la piste de l’un des plus grands scandales de pollution industrielle.

Ce dossier pédagogique propose plusieurs pistes d’animation à mener en classe après la projection du film. Il s’adresse aux enseignants qui verront Dark Waters avec leurs élèves des dernières années de l’enseignement secondaire. Il s’agira entre autres d’amener les participants à bien maîtriser le contexte général du film, à en établir une courbe dramatique fondée sur les avancées de l’enquête, ou encore à dégager quelques caractéristiques de mise en scène cinématographique. La perspective sera d’évaluer le sens global qu’on peut attribuer au film, qui s’écarte résolument du documentaire moins sur le plan des faits relatés que par le rendu d’une atmosphère psychologiquement très chargée.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier