Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Croc-blanc

Thématiques abordées

Éthique, éducation, mœurs
Sciences, techniques, environnement
Psychologie

Aspects du film analysés

Travail d'adaptation
Mise en scène
Techniques d'animation
Graphisme

Mots-clés

chien
loup loups
nature
nord
amérindiens
civilisation civilisations
violence


Croc-blanc

de Alexandre Espigares

  • Indication
    France, 2018, 1h25
  • Genre
    Film d'animation, Aventures
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale en français
  • Format
    20 pages, 210 x 297, 4.80€
Acheter ce dossier Consulter un extrait

Croc-Blanc, célèbre chien-loup héros du roman éponyme de Jack London, survit dans les contrées sauvages du Grand Nord avec sa mère Kichë. Un jour, celle-ci reprend le chemin du village où elle travaillait autrefois comme chien de traîneau. Heureux de retrouver l’une de ses meilleures bêtes, l’Indien Castor Gris la recueille avec son petit, la soigne et la réintègre à son attelage tandis que Croc-Blanc, lui, poursuit son apprentissage jusqu’à devenir le plus puissant de l’équipage. Mais en pleine ruée vers l’or, ces terres pourtant inhospitalières attirent la convoitise de nombreux colons et Castor Gris a bien du mal à préserver le territoire ancestral où vit sa tribu des propositions de rachat faites aux autorités par les sociétés qui exploitent le précieux minerai. Il se lance pour cela dans la confection intensive de moufles en peau de castor, qu’il va vendre ensuite à la ville. Là, il croise la route du terrible Beauty Smith, escroc et organisateur de cruels combats de chiens, qui jette immédiatement son dévolu sur Croc-Blanc...
Ode magnifique à la nature et au Grand Nord, le film interroge les rapports que l’homme entretient avec son environnement. À travers le destin de Croc-Blanc, il suscite par ailleurs une réflexion approfondie sur la manière dont se forgent le caractère et la personnalité de tout un chacun, dont les comportements sont façonnés par l’expérience tout au long de la vie, renvoyant entre autres à la question générale de l’éducation. Enfin, l’absence de commentaires en voix off et le fait que les animaux ne soient pas doués de la parole sont visuellement compensés par divers procédés remarquables sur le plan de l’animation et de la mise en scène (angles de vue, lumière, couleurs...). Ce sont notamment toutes ces dimensions qui seront exploitées dans les animations proposées dans ce dossier pédagogique, destiné aux enseignants du primaire qui verront le film avec leurs élèves à partir de huit ans environ.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier