Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos Blog Grignews
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du dossier Newcastle Boys - Purely Belter

Thématiques abordées

Société

Aspects du film analysés

Mise en scène
Sens du film
Réactions, émotions, point de vue des spectateurs

Mots-clés

Grande-Bretagne
crise
précarité
adolescence
école scolarité
décrochage
délinquance
violence
famille
éducation

Newcastle Boys - Purely Belter

de Mark Herman

  • Indication
    Grande-Bretagne, 2000, 1h47
  • Genre
    Drame/Comédie, Film à dimension sociale
  • Public scolaire
  • Langue
    version originale anglaise
  •  
    40 pages, 210 x 297, 5,6€
Consulter un extrait

Gerry et Sewell, deux adolescents des quartiers populaires de Newcastle, rêvent d'assister aux matches de football qui embrasent régulièrement le stade de leur ville. Un jour, ils décident de se lancer un défi invraisemblable et de réunir l'argent nécessaire à l'achat de deux cartes d'abonnement - soit l'équivalent d'environ 1500 euros - qui leur donneraient accès au stade pour toute la saison. De petits boulots en menus larcins, Gerry et Sewell réussissent à faire rentrer la monnaie dans la boîte à biscuits qui leur sert de tirelire. Leur rêve commence ainsi à se transformer en espoir, et ce malgré les difficultés de la vie, malgré les contretemps et les mauvaises surprises...
Au-delà de deux portraits d'adolescents, Mark Herman montre dans Newcastle boys "l'après fermeture" des mines dans le nord-est de l'Angleterre en mesurant son impact sur la nouvelle génération. Il met notamment en évidence la dégradation du tissu social qui se répercute au sein même des familles et qui constitue par ailleurs un facteur de rupture entre les jeunes et des institutions comme l'école.
Pour raconter ce rêve d'adolescents qui se heurtent sans cesse aux écueils de la vie - la misère et la violence principalement -, le réalisateur a choisi un mélange de drame et d'humour qui donne à l'histoire beaucoup de légèreté et une profonde dimension humaine. Le dossier s'adresse aux enseignants du secondaire qui verront ce film avec leurs élèves (entre onze et quinze ans environ). Au sommaire :

  • Les saisons du film
  • Les valeurs de l'adolescence
  • Une approche de la violence
  • Les dialogues
  • Des procédés remarquables


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier