Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Miraï, ma petite sœur

Prochaines séances

Il n'y a plus de séances pour ce film actuellement dans nos salles

Miraï, ma petite sœur

  • Choisissez une séance
  • Réalisé par
    Mamoru Hosada
  • Langue
    japonais
  • Pays d'origine
    Japon
  • Année
    2018
  • Durée
    1h38
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Date de sortie
    2019-03-06

Mamoru Hosoda, issu des studios Ghibli, s’est totalement libéré de l’influence de Miyazaki et réalise ici son œuvre la plus personnelle et la plus touchante sur un petit garçon qui doit composer avec une petite sœur nouvellement née

Mamoru Hosoda, auteur des Enfants loups et du Garçon et la bête, revient avec une histoire très personnelle, celle d’un petit garçon de 4 ans, Kun, à qui ses parents apprennent qu’il va avoir une petite sœur. L’enfant se réjouit de pouvoir partager ses jeux avec cette petite fille, mais il découvre bientôt qu’un tout petit bébé ne pense pas à jouer et réclame au contraire toute l’attention de ses parents. Kun va devoir apprendre à composer mais il plongera alors à de nombreuses reprises dans un monde imaginaire où il exprimera ses frustrations et ses insatisfactions.

Ce dessin animé devrait réconcilier tous les adultes (mais aussi les enfants !) avec les mangas japonais : ici, la priorité est donnée à une approche réaliste de la vie quotidienne d’un enfant, et l’imaginaire, même s’il est déployé avec une extraordinaire inventivité, reste largement ancré dans le réel. Le film traduit par ailleurs le regard de Kun devenu adulte (ou un enfant plus âgé) avec une distance qui prend parfois un aspect humoristique mais qui exprime surtout une grande tendresse pour le monde de l’enfance. Les spectateurs des différents âges, jeunes ou moins jeunes, retrouveront certainement une part d’eux-mêmes dans ce dessin animé d’une très grande beauté et d’une émotion délicate.

 Tweet