Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Broker

Prochaines séances

  • 2022-12-07 12:00
  • 2022-12-07 12:00
  • 2022-12-07 19:30
  • 2022-12-07 20:45
  • 2022-12-08 14:30
  • 2022-12-08 16:45
  • 2022-12-08 17:30
  • 2022-12-09 14:30
  • 2022-12-09 20:00
  • 2022-12-09 20:45
  • 2022-12-10 17:30
  • 2022-12-10 18:15
  • 2022-12-10 20:30
  • 2022-12-11 17:30
  • 2022-12-11 18:15
  • 2022-12-12 12:00
  • 2022-12-12 12:05
  • 2022-12-12 17:30
  • 2022-12-12 19:45
  • 2022-12-13 14:15
  • 2022-12-13 18:00
  • 2022-12-13 18:15
  • 2022-12-13 20:00
  • 2022-12-14 15:15
  • 2022-12-14 20:30
  • 2022-12-14 21:30
  • 2022-12-15 12:15
  • 2022-12-15 13:30
  • 2022-12-15 17:45
  • 2022-12-16 15:00
  • 2022-12-16 18:00
  • 2022-12-16 19:45
  • 2022-12-17 19:30
  • 2022-12-17 20:30
  • 2022-12-18 17:00
  • 2022-12-18 17:15
  • 2022-12-19 14:15
  • 2022-12-19 14:45
  • 2022-12-19 17:15
  • 2022-12-20 14:30
  • 2022-12-20 16:45
  • 2022-12-20 20:00
  • 2022-12-20 20:15

Broker

  • Réalisé par
    Hirokazu Kore-eda
  • Interprété par
    Song Kang-Ho, Dong-won Gang, Doona Bae
  • Distributeur
    September Film
  • Langue
    coréen
  • Pays d'origine
    Corée du Sud
  • Année
    2022
  • Durée
    2 h 09
  • Version
    Version originale sous-titrée en français
  • Type
    Drame
  • Date de sortie
    2022-12-07
  • Récompenses

    Festival de Cannes 2022 : Prix d'interprétation masculine pour Song Kang-Ho 

Quatre ans après avoir décroché la Palme d’or pour le merveilleux Une affaire de famille, Hirokazu Kore-eda nous raconte l’histoire d’une famille à reconstruire, entre road movie fantaisiste et polar mélodramatique, et questionne le thème de la marginalité

Par une nuit pluvieuse, une jeune femme abandonne son bébé. Il est récupéré illégalement par deux hommes, bien décidés à lui trouver une nouvelle famille. Lors d’un périple insolite et inattendu à travers le pays, le destin de ceux qui rencontreront cet enfant sera profondément changé…

S'il situe cette fois son récit en Corée du Sud et non au Japon, Kore-eda ne perd rien de la force de son cinéma et de sa subtilité pour tisser les relations entre ses personnages et creuser les questions de l'abandon, de l'adoption, de la filiation… Autant de questions qui constituent la colonne vertébrale de la filmographie du Japonais, que ce soit dans Nobody Knows, primé à Cannes en 2004, Tel père tel fils, Prix du jury en 2013, et, évidemment, Une affaire de famille.

Broker partage d'ailleurs plus qu'un air de famille avec la Palme d'or 2018. À mesure que progresse l'intrigue, que se nouent les liens entre ces personnages épars — tous illustrant un rapport à la filiation —, le réalisateur reconstruit la possibilité d'une famille. Ici, non pas celle du sang, mais une famille choisie, constituées par les liens d'amitié et de solidarité entre des exclus : orphelins, truands à la petite semaine, prostituée… Et comme toujours, le Japonais filme avec une infinie bienveillance et une profonde humanité ces êtres en déshérence, en rupture avec les convenances de la société coréenne. C'est de ce regard profondément bienveillant et de cette absence totale de sensiblerie ou d'afféterie que naît la profonde émotion que l'on ressent face à un grand mélodrame, porté par d'excellents acteurs coréens, dont un certain Song Kang-ho, l'acteur fétiche de Bong Joon-ho, notamment à l'affiche de l'inoubliable Parasite, Palme d’or en 2019.

Fiche PDF du film