Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce
affiche du film Un amour impossible

Enseignant

Ce film est disponible également en matinées scolaires

Prochaines séances

  • 2018-11-15 12:15
  • 2018-11-15 14:45
  • 2018-11-16 17:00
  • 2018-11-16 20:30
  • 2018-11-17 13:45
  • 2018-11-17 19:45
  • 2018-11-18 15:45
  • 2018-11-18 20:15
  • 2018-11-19 12:05
  • 2018-11-20 14:45
  • 2018-11-21 14:30
  • 2018-11-21 17:15
  • 2018-11-22 20:00
  • 2018-11-25 15:45
  • 2018-11-27 12:00
  • 2018-11-28 12:00
  • 2018-11-28 15:00
  • 2018-11-30 12:05
  • 2018-12-02 13:30
  • 2018-12-03 19:30
  • 2018-12-04 18:00
  • 2018-12-05 14:30
  • 2018-12-07 14:00
  • 2018-12-08 17:00
  • 2018-12-10 14:30
  • 2018-12-11 12:15
  • 2018-12-11 17:00
  • 2018-12-12 17:15
  • 2018-12-14 12:05
  • 2018-12-18 14:00

Un amour impossible

  • Choisissez une séance
    • Jeu. 15 Novembre | 12:15
    • Jeu. 15 Novembre | 14:45
    • Ven. 16 Novembre | 17:00
    • Ven. 16 Novembre | 20:30
    • Sam. 17 Novembre | 13:45
    • Sam. 17 Novembre | 19:45
    • Dim. 18 Novembre | 15:45
    • Dim. 18 Novembre | 20:15
    • Lun. 19 Novembre | 12:05
    • Mar. 20 Novembre | 14:45
    • Mer. 21 Novembre | 14:30
    • Mer. 21 Novembre | 17:15
    • Jeu. 22 Novembre | 20:00
    • Dim. 25 Novembre | 15:45
    • Mar. 27 Novembre | 12:00
    • Mer. 28 Novembre | 12:00
    • Mer. 28 Novembre | 15:00
    • Ven. 30 Novembre | 12:05
    • Dim. 02 Décembre | 13:30
    • Lun. 03 Décembre | 19:30
    • Mar. 04 Décembre | 18:00
    • Mer. 05 Décembre | 14:30
    • Ven. 07 Décembre | 14:00
    • Sam. 08 Décembre | 17:00
    • Lun. 10 Décembre | 14:30
    • Mar. 11 Décembre | 12:15
    • Mar. 11 Décembre | 17:00
    • Mer. 12 Décembre | 17:15
    • Ven. 14 Décembre | 12:05
    • Mar. 18 Décembre | 14:00
  • Réalisé par
    Catherine Corsini
  • Interprété par
    Virginie Efira, Niels Schneider
  • Distributeur
    Athena Films
  • Langue
    français
  • Pays d'origine
    France
  • Année
    2018
  • Durée
    2h15
  • Version
    Version originale en français
  • Date de sortie
    2018-11-07

Catherine Corsini signe un bouleversant face-à-face entre Virginie Efira et Niels Schneider. Amours contrariées, vies chahutées et honte de classe

Rachel est secrétaire. Elle vient, comme on dit pudiquement, de « coiffer Sainte-Catherine ». Ne pas être mariée à 25 ans ne veut plus rien dire pour nous, mais en cette fin des années 1950, cela semble incongru. Jolie et vive, elle attire le regard de Philippe, jeune garçon de bonne famille, cultivé, intelligent, et quelque peu imbu de lui-même.

Philippe ne ressemble pas aux autres garçons qui font la cour discrètement pendant des mois, voire des années, avant d’espérer marier leur promise. Il s’affranchit de ces règles, avec d’autant plus de désinvolture qu’il sait qu’il ne restera dans cette ville de province que provisoirement, un destin plus élevé l’attendant près des siens à Paris.

Pour Rachel, ce sera la découverte du plaisir, de l’amour, mais aussi et significativement l’ouverture à un autre monde, celui des livres et de la culture. Sortir de son milieu social attise une soif de connaissances qui la surprend elle-même, ainsi que son amant, charmé qu’un esprit populaire puisse s’ouvrir à la « haute » culture.

Il ne lui a jamais rien promis ; elle n’est pas de son monde et il entend bien ne renoncer à aucun de ses privilèges ni ne se compliquer le moins du monde la vie en l’épousant. Quand elle tombe enceinte, il va jusqu’à lui affirmer que c’est sa responsabilité à elle.

Rachel n’est pas du genre à s’appesantir, c’est une femme qui sait garder le cap et trouver du positif, et cet enfant ne lui apporte que de la joie. Elle n’a qu’un regret : que Philippe ne reconnaisse pas Chantal, leur enfant. Elle supporte mal ce « né de père inconnu » imprimé sur le carnet de naissance comme un tatouage raté. Elle garde au fond d’elle l’espoir, d’abord qu’il revienne, puis, les années passant, qu’au moins il reconnaisse Chantal. Nous aimons beaucoup le cinéma de Catherine Corsini, capable de filmer l’amour sous différents registres (la comédie avec Mariées mais pas trop, la romance passionnelle avec Partir, l’amour lesbien contrarié avec La belle saison) avec un talent protéiforme. Un amour impossible va un cran plus loin : l’histoire de Rachel et Philippe, d’abord centrale, deviendra avec les années une toile de fond. Le drame qui se déploie ici n’est pas tant celui, attendu, d’un amour déçu, que d’une ignominie secrète.

On n’oubliera pas de sitôt le personnage de Virginie Efira. Mélange trouble de résilience, de placidité et de naïveté effarante. Nous la suivons, d’une désillusion et d’un choc à l’autre, pestant contre sa passivité, mais touchés au cœur aussi par cette femme qui s’est heurtée à l’innommable alors même qu’elle voulait donner un nom à son enfant.

Catherine Lemaire, les Grignoux

 Tweet