Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du film Le jeune Ahmed
  • Rencontre

    Le 27/05/19 à 20:00

    Le jeune Ahmed

    En Belgique, aujourd’hui, Ahmed, 13 ans, est pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie. La joie de retrouver les frères Dardenne au sommet de leur art, avec un film tiré au cordeau, nerveux et habité, physique et intense, moral et émouvant. En compétition au Festival de Cannes 2019

    Ahmed ne veut plus faire la bise à Inès. Il part bougon de l’école de devoirs où il est suivi régulièrement depuis petit, depuis qu’Inès l’a aidé pour sa dyslexie. Ahmed n’écoute plus personne, pas même sa mère qu’il méprise et traite d’alcoo-lique. Devenu pieux, très pieux, il ne respecte plus que son imam, chez lequel il va souvent se ressourcer, ou se réfugier, on ne sait pas trop. Personne n’est dupe, pour Ahmed, sa mère sait qu’il s’est radicalisé et elle regarde, désemparée, son jeune fils s’éloigner.

    Inès voudrait donner des cours d’arabe à l’école de devoirs, de l’arabe basé sur le quotidien, et pas sur le Coran, comme les cours d’arabe que beaucoup d’enfants suivent à la mosquée.

    Pour l’imam d’Ahmed, c’est une aberration, et il faut saper son initiative dans l’œuf. Il dépêche le jeune garçon pour remettre ce cours en question lors de la réunion d’information avec les parents. Pour Ahmed, cela va plus loin : Inès commet là l’irréparable. Elle devient une ennemie, son ennemie… Les événements s’enchaînent, les rencontres aussi, nombreuses, avec un éducateur, un fermier, une jeune fille, qui tou·te·s tenteront de le faire dévier de sa trajectoire mortifère.

    La projection sera suivie d'une rencontre avec l'équipe du film

    Prix d’entrée habituels

     Tweet