Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Lancer la bande-annonce
Bande-annonce

L'École de l'impossible

Un film essentiel qui redonne toutes ses lettres de noblesse à l’enseignement, sans rien édulcorer des difficultés rencontrées tant par les professeurs que par les élèves issus de milieux défavorisés

Tout commence par un plan aérien sur un établissement scolaire comme un autre, inscrit dans la cité. On rentre au Collège Saint-Martin, à Seraing. Il s’agit d’une école dite de « la dernière chance ». Nous sommes dans la salle de réunion, où le directeur de l’école s’adresse à ses collègues et leur explique ce qui les attend, qu’ils vont accueillir des enfants qui traversent des choses « que l’on n’oserait imaginer », que la beauté se trouve dans le challenge qu’ils vont relever, celui de voir ces étudiants progresser, s’en sortir. Ces adolescents issus de milieux précarisés connaissent de lourds parcours, parfois tragiques, et ont souvent une sombre vision des choses, ce qui se comprend.

Avec un remarquable sens de l’empathie et de la discrétion, Christine Pireaux et Thierry Michel écoutent patiemment les étudiants à travers une succession de rencontres mises en scène en toute simplicité. Le film est tourné vers l’espoir, jamais dans la négation, et sans pour autant manquer de lucidité, car s’ils nous bouleversent, ces témoignages graves nous questionnent aussi sur l’état de notre société. 

Dernière séance suivie d'une rencontre : "Que nous révèle L'École de l'impossible sur notre système scolaire ?" avec Jacques Cornet, président de ChanGements pour l'égalité (CGé), et Justine Gérard, coordinatrice de l'Alter École

En partenariat avec ChanGements pour l’égalité (CGé), mouvement sociopédagogique.

Avec le soutien du Centre Interfacultaire de Formation des Enseignants de l’Université de Liège (CIFEN)

Prix d'entrée habituels, ouverture des préventes en fonction de l’évolution des conditions sanitaires

 Tweet