Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
affiche du film Cycloparade féministe
  • Animation

    Le 08/03/20 à 17:30

    Cycloparade féministe

    Ce 8 mars 2020, on roule dans la Cité Ardente à l’occasion de la 3ème édition de la Cycloparade !

    Parce que les combats sont multiples, différents, et complémentaires, nous nous rassemblons cette année sous le thème de la Sororité en cette date symbolique de la journée internationale des droits des femmes.

    À vélo, en roller, en poussette, en skate ou à pied, nous invitons les citoyennes et citoyens, les associations sensibles à l’égalité femmes-hommes à nous rejoindre lors de cette grande « Cycloparade féministe » !
    Nous étions plus de 2000 en 2019 à marcher et rouler ensemble. Nous vous proposons cette année un parcours de 4km et une clôture festive à la brasserie Sauvenière.

    Pourquoi une Cycloparade ?
    Ailleurs dans le monde, être une femme à vélo, sur des roues, est un acte punissable. Se battre pour le droit de pédaler, c’est se battre pour l’émancipation des femmes ! C’est défendre le droit d’être mobile, d’être présente dans l’espace public. Notre présence dans l’espace public est aussi un symbole fort, qui veut rappeler la vraie signification de cette journée, loin d’une journée des femmes, rose et fleurie, nous marchons pour les droits des femmes !

    PROGRAMME
    14h00 : Rendez-vous à la place Tivoli
    14h20 : Slam de Lisette Lombé
    14h45 : Happening inspiration « Haka »
    15h00 : Départ
    16h30 : Arrivée Place Xavier Neujean
    17h20 : Crieuse publique
    17h30 :  Clôture à la Brasserie Sauvenière : 
    – DJ set féministe proposé par Amaterasu 
    - DJ Baylena Selektah

    Entrée : GRATUIT

    Cet événement est mis en place par « Collectives et Ardentes ».
    Des associations de tous bords, des citoyens-citoyennes, des groupes militants ont décidé de se rassembler en collectif pour organiser cet événement engagé. « Collectives et Ardentes » existe parce que ce combat dépasse les clivages politiques et méthodologiques, parce que pour lutter pour les droits des femmes, on est plus fort·e·s, plus visibles ensemble.

     Tweet