Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos Blog Grignews
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer l'extrait

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au film
Arrietty, le petit monde des chapardeurs
un dessin animé de Hiromasa Yonebayashi
Japon, 2010, 1h34

Le dossier pédagogique dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse notamment aux enseignants du primaire qui verront le film Arrietty, le petit monde des chapardeurs avec des jeunes spectateurs entre six et douze ans environ. Il retiendra également l'attention des animateurs en éducation permanente qui souhaitent mener une réflexion autour de ce film notamment dans le cadre d'un dialogue intergénérationnel.
Le dossier comprend plusieurs parties qui correspondent à autant de pistes d'exploitation possibles : en fonction de ses intérêts et de ceux du public auquel il s'adresse, l'enseignant ou l'animateur retiendra sans doute l'une ou l'autre de ces pistes, même s'il est tout à fait possible de parcourir l'ensemble des animations proposées. Celle proposée ci-dessous porte plus particulièrement sur une préparation possible à la vision du film.

Avant la vision : qui sont les chapardeurs ?

Annonçons aux enfants qu'ils vont aller voir un film qui s'appelle Arrietty, le petit monde des chapardeurs.

Savent-ils ce que signifie « chaparder » ?

Écoutons les réponses des enfants et formulons finalement une définition :

Chaparder, c'est voler de petites choses ; chiper. Les chapardeurs sont donc des personnes qui volent de petites choses, sans grande valeur.

On pourra discuter de la nuance entre voler et chaparder en donnant des exemples :

  • On chaparde une pomme dans un verger ; un biscuit dans l'armoire ; une gomme dans le bureauŠ
  • Mais on vole un vélo dans la rue ; un vêtement dans un magasin ; de l'argent dans un sacŠ

Expliquons aux enfants que ce film, qui est un dessin animé, est adapté d'un livre pour enfants, Les chapardeurs, qui a été écrit par une romancière britannique, Mary Norton, en 1952.

Lisons aux enfants le 4e de couverture de l'édition française de ce roman :

« Dans toutes les maisons, il arrive que de petits objets disparaissent sans qu'on puisse savoir ce qu'ils deviennent : aiguilles, dés, bouts de rubanŠ Ce sont des êtres minuscules qui les emportent : les chapardeurs. Les chapardeurs, pas plus gros que de jeunes souris, vivent en famille sous les planchers ou dans les trous des jardins. Un petit garçon, qui a été malade, fait un séjour à la campagne chez une tante et aperçoit un jour une "hapardeuse" toute jeune, Arrietty, qui apprend le métier sous la direction de son pèreŠ »

Invitons les enfants à réagir à cette présentation. Comment s'imaginent-ils les chapardeurs ? Comment imaginent-ils leur maison ? Comment imaginent-ils qu'ils vivent ?

Présentons-leur ensuite quelques images du film.


Image 1 (cliquez sur l'image pour obtenir une version agrandie)


Image 2 (cliquez sur l'image pour obtenir une version agrandie)


Image 3 (cliquez sur l'image pour obtenir une version agrandie)

Est-ce un chapardeur qui apparaît sur la photo ? À quoi cela se voit-il ?

Commentaires

Ainsi, les chapardeurs sont petits : « minuscules », « pas plus gros que de jeunes souris » dit le 4e de couverture. Pour déterminer si on a affaire à un chapardeur sur les images, il suffit de vérifier si cette personne est minuscule.

Il s'agit bien sur la première image d'une chapardeuse qui descend en rappel le long d'un meuble. On distingue à l'avant-plan à droite un ventilateur démesuré par rapport à elle.

C'est la même chapardeuse que l'on voit dans la verdure de l'image 2 : elle tient à la main et entre ses lèvres des feuilles qui sont très grandes. La végétation autour d'elle est aussi démesurée.

Par contre, il n'y a aucune disproportion dans l'image 3 où apparaît un garçon couché dans l'herbe. Le chat sur son ventre et les fleurs qui l'entourent ne sont pas démesurément grands par rapport à lui. Au contraire, ils sont parfaitement proportionnés. Ce garçon n'est donc pas un chapardeur.


Tous les dossiers - Choisir un autre dossier