Medias
Journal des Grignoux Chargez notre appli mobile Nos newsletters (archives, inscriptions) Nos galeries photos
Medias
Journal des Grignoux en PDF + archives Chargez notre appli mobile S’inscrire à nos newsletters Nos galeries photos
Fermer la page

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré à
Imûhar, une légende
de Jacques Dubuisson et Michel Propper
France, 1998, 1h22

Le dossier dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse d'abord aux enseignants et aux animateurs qui verront le film Imûhar avec un jeune public (entre huit et onze ans environ). Il propose plusieurs animations à mettre en oeuvre rapidement après la vision du film.

L'apprentissage de Khenan

Après le générique et le prologue en noir et blanc où l'on apprend le décès de Claire l'épouse française de Najem et la mère de Khenan , une jeep amène l'enfant et son père à Agadez. La voix de Najem accompagne les images qui défilent :

«Je ne suis pas retourné au Niger depuis huit ans. Khenan ne parle pas Il me regarde. J'ai peur. Il n'est tellement pas préparé. Un an où je vais devoir lui apprendre à vivre autrement. Un an où son grand-père Kenuni va l'initier à devenir adulte.»

Dès le départ, le film s'annonce donc comme l'histoire d'un parcours, d'une expérience initiatique qui va transformer le jeune garçon, l'amener à mûrir, à penser, à envisager le monde avec un regard différent, au contact d'une réalité inconnue de lui.

Ce sont tous les aspects de ce dépaysement géographique et culturel, de cet apprentissage que nous souhaitons aborder ici avec les élèves. Ses multiples découvertes, Khenan va les faire grâce aux enseignements délivrés par les membres de la communauté touarègue, en particulier par son grand-père Kenuni, mais aussi grâce à une expérience personnelle. D'étape en étape, cette expérience le conduira de l'incompréhension et de la souffrance morale à une prise de conscience qu'il existe une autre façon de vivre en société, bien éloignée de celle qui prévaut dans notre civilisation judéo-chrétienne, fortement imprégnée de notions telles que la contrainte morale, la culpabilité, la punition, la faute, le pardon, le rachat

Ce premier volet de l'animation se poursuivra par une réflexion sur le passage progressif d'une vision idéalisée de la vie au Sahara à une vision plus réaliste, vision qui déterminera d'ailleurs, à la fin du film, le destin de Khenan et celui de sa petite compagne Chadema.

Objectif

  • Définir les différentes facettes de l'apprentissage de Khenan

Méthode

  • Travail à mener en petits groupes d'élèves
  • A partir d'extraits de dialogues du film et de réflexions de Khenan, déceler la nature des enseignements reçus et des découvertes personnelles de l'enfant
    Outil 1: tableau à critères
  • Etape individuelle: rédiger une lettre adressée à Kenuni en se mettant à la place de Khenan une fois rentré à Paris
    Outil 2: texte sommaire dont il s'agira de développer certains points

Déroulement et commentaire

Après avoir annoncé l'objectif de l'animation mesurer l'évolution de Khenan au travers des divers enseignements reçus et de ses propres expériences , on répartira la classe en petits groupes d'élèves et on leur rappellera les propos de Najem entendus dans le film et mentionnés à la page précédente («Je ne suis pas retourné au Niger depuis huit ans. Khenan ne parle pas Il me regarde. J'ai peur. Il n'est tellement pas préparé. Un an où je vais devoir lui apprendre à vivre autrement. Un an où son grand-père Kenuni va l'initier à devenir adulte.»).

On pourra poursuivre en évoquant le fait qu'effectivement, petit à petit, Khenan va changer, que s'opère progressivement en lui une transformation double physique et mentale surtout remarquable sur le plan de son apparence. Aussi, dans un premier temps invitera-t-on les enfants à se pencher sur cet aspect concret et visible de sa «métamorphose»: quand il arrive au Niger, qu'est-ce que Khenan arbore comme attributs vestimentaires? comment est-il habillé? de quoi est-il chaussé? comment est-il coiffé? quelles sont les principales étapes du changement de son apparence physique, jusqu'au moment où il déclarera: «Je suis comme un vrai Touareg»?

Ce court exercice de remémoration devrait permettre aux élèves de bien comprendre que Khenan évolue tout au long du film pour finalement s'adapter parfaitement à la vie au Sahara et s'intégrer à la société touarègue.

À partir de cette constatation, les enfants seront invités ensuite à établir un parallèle entre cette métamorphose physique et l'évolution mentale du jeune garçon en examinant les diverses facettes de son apprentissage, qu'il résulte d'enseignements reçus ou qu'il soit le fruit de son expérience personnelle.

À cette fin, chaque groupe recevra un ensemble de répliques entendues dans le film, qui devraient aider à cerner tout ce que Khenan va apprendre au contact des Touaregs (les coutumes propres, les leçons de vie et de valeurs, tout ce qui touche au fonctionnement de la société et aux rapports humains ). Chaque extrait de dialogue, chaque réflexion de Khenan fera l'objet d'une lecture attentive, afin de mettre en évidence la nature précise des différentes découvertes. Afin de clarifier et d'orienter la tâche des élèves, nous avons conçu un tableau auquel il sera possible de se référer. Pour chaque réplique, il s'agira de résumer le contenu du message par un terme ou une expression à placer dans le tableau, en rappelant à chaque fois le numéro de la (ou des) réplique(s) qui illustre(nt) la leçon reçue.

L'animation pourra se clôturer par une activité individuelle, qui consistera à améliorer, grâce à tout ce qu'on aura pu dégager, le contenu d'une lettre que Khenan, de retour à Paris, pourrait adresser à son grand-père Kenuni.

Chaque élève personnalisera le texte de base qui lui sera soumis en fonction de ses propres réactions à la vision du film, de ce qui lui semble important d'y mentionner, des choses qui l'ont, lui, le plus marqué dans l'expérience vécue par Khenan.

Outil 1 : tableau à critères

  • Les enseignements qu'il reçoit
    • ce qui est essentiel pour survivre dans le désert :
    • les coutumes liées aux grands événements de la vie :
    • se repérer
      • dans l'espace :
      • dans le temps :
    • les différentes formes de langage, d'expression :
    • les méthodes d'enseignement :
    • les valeurs morales; les qualités essentielles :
  • Son expérience personnelle
    • les événements vécus par Khénan:
    • ses réactions :
    • ce qui explique ses réactions :
    • ce qu'il découvre, ce qu'il apprend :

Outil 2 : La lettre

Consignes

Développe les points numérotés à l'aide des questions correspondantes.

N'oublie pas que tu te mets dans la peau de Khenan. Le texte sera donc rédigé à la première personne.

Si tu le souhaites, tu peux modifier la formulation des phrases du texte.


Grand-père Kenuni,
Voici maintenant deux semaines que je suis rentré à Paris. C'est drôle. Je m'y sens devenu un peu comme un étranger (1). Très souvent, je pense à toi, à ma famille, à mes nouveaux amis. Vous me manquez beaucoup (2). J'ai appris tant de choses avec vous (3). J'ai repris l'école depuis quelques jours déjà. Au début, cela m'a paru très dur (4). Heureusement, j'ai retrouvé mes compagnons de classe. Tous me posent beaucoup de questions (5). J'éprouve beaucoup de plaisir à leur répondre, à leur parler de notre vie dans le désert (6).
Au fond, j'ai l'impression d'avoir vécu cette année un peu comme un rêve (7) et, en même temps, je crois que cette expérience m'a beaucoup aidé à grandir (8). Il me semble que maintenant, j'arrive à mieux discerner ce qu'il y a d'essentiel dans la vie (9) et à accorder moins d'importance aux petits problèmes que je rencontre ici (10). Merci pour tout.

Khenan

Questions
  1. Pour quelles raisons ? Quels sont les principaux aspects de la vie occidentale qui tranchent avec l'expérience qu'il vient de vivre ?
  2. Quels sont les sentiments qu'il éprouve alors ?
  3. Qu'est-ce que Khenan a appris d'important au contact des Touaregs ? Quelles valeurs ? Quelles leçons de vie ?
  4. Qu'est-ce qui, dans la vie scolaire, est désormais pénible pour Khenan ?
  5. Sur quoi pourraient porter ces questions ?
  6. Quelles en sont les caractéristiques les plus spectaculaires pour un petit occidental ?
  7. Pourquoi ?
  8. Quels sont les événements, les aspects de la vie au Sahara qui ont permis à Khenan de mûrir ?
  9. Qu'est-ce qui, pour Khenan, paraît maintenant important dans la vie ? Quels besoins ? Quelles valeurs ?
  10. Quel type de problèmes Khenan pourrait-il maintenant relativiser ?

Tous les dossiers - Choisir un autre dossier