Catalogue

Rechercher dans le catalogue :



Trouver

Nouveautés

Acheter

Le dossier ( 28 pages) sous sa forme imprimée est aujourd'hui épuisé mais vous pouvez acheter directement ce dossier au format PDF au prix de 5,60 € et le télécharger en cliquant ici.

Mode d'emploi à lire avant d'acheter

Partager


 

 

Grignews

Le journal

Vous êtes ici : Dossiers pédagogiques > Coraline > Extrait

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au film d'animation
Coraline
de Henry Selick
États-Unis, 2009, 1h40

Le dossier pédagogique dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse notamment aux enseignants du primaire qui verront le film Coraline avec leurs élèves (entre treize et dix-huit ans ans environ), mais également aux animateurs intéressés par ce film. Il contient plusieurs animations qui pourront être rapidement mises en œuvre en classe après la vision du film.

L'aventure de Coraline: un rêve?

L'aventure de Coraline peut être interprétée comme un rêve qui tourne au cauchemar. Après tout, Coraline elle-même commence par croire qu'elle a rêvé!

Demandons aux enfants:

  • En quoi le début de l'aventure de Coraline ressemble-t-il à un rêve?
  • Mais quels éléments du film contredisent cette interprétation?

Listons ces éléments en deux colonnes.

Invitons les enfants à développer l'analogie que l'on peut établir entre l'aventure de Coraline et le monde des rêves.

Commentaire

On pourrait dire que le rêve parodie le réel: dans nos rêves apparaissent des éléments du réel mais sensiblement transformés, parfois d'une manière irréelle.

Il en est ainsi dans l'aventure de Coraline: l'autre monde ressemble au vrai monde, pourtant toutes sortes de petits détails parfois surnaturels le transforment.

Par exemple, le premier indice que le film nous donne concerne le tableau dans le salon: il représente un petit garçon triste parce que sa crème glacée est tombée par terre. Mais dans l'autre monde, ce tableau représente un petit garçon tout joyeux à l'idée de manger le cornet de glace qu'il tient à la main!

Les enfants pourront certainement raconter des rêves qu'ils ont faits où des éléments du réel se trouvaient transformés…

Invitons les enfants à dresser un tableau en deux colonnes où seraient inscrits les éléments du vrai monde en parallèle avec leurs correspondants dans l'autre monde. Voici quelques exemples des deux versions différentes du monde de Coraline. Si cet exercice de remémoration se révèle trop difficile, on peut donner aux enfants les éléments de la première colonne (ceux du «monde réel») et leur demander de trouver les éléments correspondants dans la seconde (celle du monde «imaginaire» ou «fantastique»).

Dans le vrai mondeDans l'autre monde
Un tableau montre un petit garçon triste parce que sa crème glacée est tombée par terre Le tableau montre un petit garçon tout joyeux à l'idée de manger un cornet de glace
Dans la chambre de Coraline, un porte-cadre a la forme d'une mante religieuse La mante religieuse est le véhicule de l'autre père quand il est au jardin
Coraline a dans sa chambre une photo de ses amis La photo des amis de Coraline est animée: ses amis bougent et lui parlent!
Dans la chambre de Coraline, une guirlande de libellules en papier garnit le lit à baldaquin Les libellules sont vivantes, elles virevoltent dans la chambre et sont douées de la parole
La maman de Coraline est habillée d'une manière simple et sans chichi L'autre mère est coquette et habillée avec soin
Les repas de la famille de Coraline ne sont pas très élaborés et ne plaisent pas à Coraline L'autre mère prépare des repas appétissants, copieux et pleins de fantaisie
Le chat est pelé, un peu misérable et inquiétant Le chat est doué de la parole et il devient un ami pour Coraline
La maman de Coraline refuse de lui acheter les vêtements qu'elle veut L'autre mère fabrique pour Coraline une tenue qu'elle adore

On pourrait également dire que le joli rêve que vit Coraline dans l'autre monde tourne petit à petit au cauchemar…

Établissons maintenant un tableau à trois colonnes où seront mis en parallèle les éléments du vrai monde, de l'autre monde comme rêve et de l'autre monde comme cauchemar…


Dans le vrai mondeDans l'autre monde (rêve)Dans l'autre monde (cauchemar)
La maman de Coraline est une dame ordinaire L'autre mère a des boutons à la place des yeux L'autre mère se transforme en monstre, en une sorte d'araignée
Le papa de Coraline est toujours occupé L'autre père est un boute-en-train L'autre père est une sorte de «chose» manipulée par l'autre mère
Bobinski est un excentrique qui prétend élever des souris Bobinski a mis au point un formidable spectacle avec ses souris Les souris de Bobinski sont en réalité d'horribles rats
Il n'y a pas de fantôme Il n'y a pas de fantôme Coraline découvre trois enfants fantômes capturés par l'autre mère
L'environnement de la maison est assez terne et le jardin inexistant Le jardin est fantastique et coloré Le jardin devient menaçant, puis tout l'environnement de la maison disparaît peu à peu

Prolongement

On pourra donner un prolongement créatif à cette activité en proposant aux enfants de mettre un rêve en image. Pour accentuer l'analogie entre le réel et le rêve, on utilisera comme support une photo sur laquelle on interviendra par le collage.

Concrètement, on rassemblera de vieux magazines illustrés dans lesquels on pourra découper des photos. On pourra aussi rassembler de vraies photos des enfants ou de leur environnement. (Ces photos pourront être photocopiées ou tirées sur papier ordinaire si elles sont numériques, de manière à pouvoir les découper sans scrupules.)

Par le collage, les enfants pourront se mettre en scène dans un environnement original, ou en présence d'objets ou de personnages qui ne font pas partie de leur réalité. Chacun de ces collages pourra être commenté par une légende.