Catalogue

Rechercher dans le catalogue :



Trouver

Nouveautés

Acheter

Le dossier ( 16 pages) sous sa forme imprimée est aujourd'hui épuisé mais vous pouvez acheter directement ce dossier au format PDF au prix de 5,60 € et le télécharger en cliquant ici.

Mode d'emploi à lire avant d'acheter

Partager


 

 

Grignews

Le journal

Vous êtes ici : Dossiers pédagogiques > Charley Chase Follies > Extrait

Extrait du dossier pédagogique
réalisé par les Grignoux et consacré au film
Charley Chase Follies
de Leo Mc Carey
USA, 1926, 1 h 35

Le dossier pédagogique dont on trouvera un extrait ci-dessous s'adresse aux enseignants du primaire qui verront le film Charley Chase Follies avec leurs élèves (entre neuf et douze ans environ). Il contient plusieurs animations qui pourront être rapidement mises en œuvre en classe après la vision du film.

Le burlesque

L'intention poursuivie par les auteurs du film Charley Chase Follies est évidemment de nous divertir et de nous faire rire ! Le film est tout à fait représentatif d'un genre cinématographique qui s'est surtout développé au temps du muet : le burlesque. « Burlesque » signifie : d'un comique extravagant, ridicule, absurde, bouffon. Quant au cinéma burlesque, il se caractérise par la succession rapide de gags et par un comique absurde. Le burlesque est presque toujours muet : il s'agit en effet d'un humour essentiellement visuel.

Qu'est-ce qui nous fait rire ?

Invitons les enfants à énumérer les choses, les personnages, les films, les livres, les émissions qui les font rire. On prendra note des interventions des enfants au tableau. Voyons ensuite pour chacun des éléments cités s'il s'agit plutôt d'humour verbal ou plutôt d'humour visuel.

Quelques constantes chez Charley Chase

Chercher à comprendre les mécanismes de l'humour contribue souvent... à lui faire perdre tous ses effets ! Un gag visuel, par exemple, n'est, la plupart du temps, plus très drôle si on essaie de le raconter.

On peut néanmoins attirer l'attention des enfants sur quelques constantes dans les films de Charley Chase, comme les invraisemblances, les coïncidences et les quiproquos.


Concrètement, demandons aux enfants s'ils connaissent le mot « invraisemblable ». Peuvent-ils citer une situation invraisemblable représentée dans le film ? Donnons éventuellement un exemple de situation invraisemblable tiré du film et invitons les enfants à en trouver d'autres.

Invraisemblable signifie « qui ne peut pas être vrai ; qui ne pourrait pas arriver dans la réalité ». Le film donne de nombreux exemples de situations invraisemblables : Charley qui n'a jamais remarqué que sa fiancée a une jambe de bois ; M. et Mme Moose qui ne se reconnaissent pas après leurs opérations esthétiques ; une opération esthétique qui transforme une personne d'un jour à l'autre (sans préparation, sans phase intermédiaire, sans pansements, etc.)

Les enfants connaissent-ils le mot « coïncidence » ? Peuvent-ils citer des exemples tirés du film ?

Le film Charley Chase Follies présente beaucoup de coïncidences (et quand il y a vraiment beaucoup de coïncidences, la situation devient invraisemblable !), c'est-à-dire d'événements qui se produisent au même moment et qui ont une relation entre eux. Par exemple, M. et Mme Moose se rendent pour leurs opérations esthétiques dans le même immeuble, au même moment ; ils en sortent au même moment et prennent l'ascenseur ensemble ! Charley, poursuivi par le chien, se réfugie sur les épaules d'un homme qui attend pour être engagé dans la maison de la jeune fille à qui Charley a parlé au téléphone ! L'amie de la femme de Charley passe justement dans la rue quand Charley sauve le chien d'une jeune fille ; elle en déduit, à tort, qu'il cherche à la séduire !

Les enfants connaissent-ils les mots « malentendu » et « quiproquo » ? Peuvent-ils citer des exemples tirés du film ?

Un malentendu, un quiproquo, une méprise : on utilise ces mots quand une personne prend quelqu'un ou quelque chose pour une autre personne ou une autre chose. Là encore, Charley Chase Follies fournit beaucoup d'exemples ! M. Moose ne reconnaît pas sa femme et la prend pour une autre (et inversement !) ; l'amie de la femme de Charley croit que celui-ci a une liaison avec une jeune fille avec qui il parle dans la rue alors qu'il ne la connaît pas et qu'il a simplement sauvé son chien ; Charley lui-même croit que le chien en danger appartient à la jeune femme, alors qu'il n'appartient à personne...

Voici un petit jeu qui fera s'exercer la mémoire des enfants et qui mettra sans doute en évidence d'autres constantes qui n'ont peut-être pas sauté aux yeux...

Questions...

Dans le(s)quel(s) des films y a-t-il...

  • un chien ?
  • un chat ?
  • un policier ?
  • une femme pas très séduisante ?
  • des taxis ?
  • un chapeau ?
  • un majordome ?
  • un bateau ?
  • un voleur ?

Réponses

Un chien...
apparaît dans les quatre films, c'est « Buddy », l'inséparable compagnon de Charley Chase : il est le chien des Moose, qui ne reconnaît pas son maître ; il est évidemment « le Duc » dans Métier de chien ; il est le chien à la patte de bois dans Charley rate son mariage ; il est le « cadeau compromettant », tellement fidèle et joueur dans Une soirée de folie.


Métier de chien

Un chat...
apparaît dans Métier de chien où un chaton gêne un peu Charley...

Un policier...
apparaît dans trois des quatre films ! Les policiers veulent arrêter le dentiste dans À visage découvert (et, au tout début, c'est un policier surgissant au coin de la rue qui décourage M. Moose de donner une correction aux gamins qui se sont moqué de lui !) ; dans Métier de chien un policier est censé débarrasser le père de la jeune fille du chien de sa femme et il arrêtera le voleur ; un policier intervient dans Une soirée de folie, quand la jeune femme professeur appelle à l'aide.

Une femme pas très séduisante....
apparaît dans À visage découvert : c'est Mme Moose, bien sûr, avant son opération, mais ce film met en scène une autre femme pas très jolie : le dentiste présente Floradora à M. Moose qui se sent obligé de danser avec elle, alors qu'il voudrait danser avec Mme Moose ; la même actrice joue dans Charley rate son mariage : sur le bateau, Charley glisse l'enveloppe avec la bague dans son dos ; il l'emmène danser ensuite pour faire tomber le précieux objet ! On pourrait dire aussi que la mère de la jeune fille dans Métier de chien n'est pas du tout séduisante : particulièrement lorsqu'on la voit se dresser brutalement dans son lit, la nuit, réveillée par les cris de chien, elle est échevelée, et son visage est assez grotesque !

Des taxis...
apparaissent dans À visage découvert où M. et Mme Moose prennent tous les deux un taxi pour rentrer chez eux, et où tous les taxis qui se mettent en route suite à la rafle de la police empêchent les policiers de retrouver M. et Mme Moose.

Un chapeau...
apparaît dans À visage découvert où il est un signe distinctif de M. Moose en amant séduisant ; et aussi dans Charley rate son mariage où il sert de cachette à l'enveloppe contenant la bague ! (Il y a en outre plusieurs gags avec un chapeau dans ce film : le chapeau que le vent ramène toujours vers le bateau, sauf le képi du capitaine ; puis le chapeau qui s'envole toujours, et qui, quand il est attaché au veston de Charley, lui arrache le revers sur un coup de vent...)


Charley rate son mariage

Un majordome...
apparaît dans Métier de chien où Charley est lui-même engagé comme majordome ; et aussi dans Une soirée de folie où Charley a un majordome, Speck, très loyal à l'égard de son maître !

Un bateau...
apparaît dans Charley rate son mariage, où Charley se saoule de dépit et compte aller noyer son chagrin dans les mers du Sud ; il monte donc sur un bateau.

Un voleur...
apparaît dans les quatre films ! Certes, dans À visage découvert, on ne retrouve pas la figure classique du voleur, mais néanmoins, M. Moose lui-même subtilise le sac de sa femme pour avoir le prétexte de la ramener chez elle ; dans Métier de chien, l'aristocrate se révèle un voleur dès qu'il voit le coffre-fort ; dans Charley rate son mariage, c'est le fiancé éconduit qui cherche à s'approprier la bague de fiançailles ; et dans Une soirée de folie, un voleur tombe paradoxalement à pic pour prendre la place du professeur !

Ainsi, en dehors des invraisemblances, des coïncidences et des malentendus, d'autres éléments se retrouvent à plusieurs reprises dans les films de Charley Chase. Il s'agit parfois d'accessoires, qui donnent lieu à des gags, comme le chapeau, ou de personnages qui ont aussi une fonction comique, comme la femme pas très séduisante, que Charley doit accompagner bien malgré lui.